CSI-W Lyon : Magnifique Flora de Mariposa !
samedi 31 octobre 2015

Pénélope Leprevost et Flora de Mariposa
Pénélope Leprevost et Flora de Mariposa © Gilles Perina

Il a fallu attendre le dernier acte pour le suspens. Mais le jeu en valait la chandelle puisqu'au terme d'un barrage mémorable, Pénélope Leprevost en selle sur sa fantastique Flora de Mariposa fait retentir la Marseillaise devant un public tout acquis à sa cause.

20h, les tribunes d'Equita'Lyon se remplissent. La grosse épreuve de la journée, qualificative pour le Grand Prix Coupe du monde et pour les Equita Masters de demain soir (samedi), donne son coup d'envoi. 49 couples s'élancent sur un parcours relativement facile où le triple n°6 suivi par l'oxer sur palanque n° 7 ou le double en 9, précédé du vertical en n°8, constituent les principales difficultés.  Cependant exit Romain Duguet et sa jeune Sherazade du Gevaudan, Roger-Yves Bost avec Quartz de la Lande, Julien Epaillard avec Cristallo A LM, ou encore Daniel Deusser avec First Class van Eeckelghem. Mais beaucoup trouvent la clé du parcours et réalisent un sans faute. L'intrigue se fait attendre et l'ennui pointe presque le bout de son nez. Au total, 20 couples se qualifient pour le barrage. C'est beaucoup ! On s'attend alors à une ultime manche courue à vives allures, sans gros intérêt, mais il n'en est rien !

Le barrage a en effet eu son lot de désillusion, d'émotion et de suspens ! Les premiers donnaient le ton. Meredith Michaels Beerbaum, deuxième à s'élancer après Paul Estermann/Lord Pepsi (4 points), signe un sans faute. Mais sa Fibonacci va si haut que le chronomètre s'arrête à 40'20. Pas imbattable pense-t-on ! Pourtant, Scott Brash/Hello Forever, Luciana Diniz/Fit For Fun, Pieter Devos/Dylano, Pedro Veniss/Quabri de l'Isle, ou Maikel Van Der Vleuten/VDL Groep Verdi s'y casseront les dents. Pour être sur le podium, ils le savent : il faut prendre des risques !

Henrick Von Eckermann arrive à améliorer la performance avec Sansibar 89. Il abaisse le chronomètre à 39'70. Christian Ahlmann et Taloubet Z semblent promis au même destin... Mais le premier obstacle (n°3 au premier tour), ce simple vertical aux couleurs de Lyon ne plait pas à l'étalon. Un pile puis un deuxième c'est l'élimination, celle de l'un des favoris ! Mais le public redouble d'applaudissements, c'est au tour de Pénélope Leprevost d'entrer en piste. Flora de Mariposa saute aussi haut qu'au premier tour. La Française risque mais n'ose pas tout (voir son interview ci dessous). Le chronomètre s'arrête à 39'12. Le public est aux anges mais il en reste encore 10 à s'élancer. La coupe ne semble pas gagnée !

Mais, ce que public veut, Equita'Lyon l'offre ! L'Amazone a mis la pression, reste à la tenir. Kevin Staut/Reveur de Hurtebise tente tout mais faute. Idem pour Gregory Wathelet/Eldorado van het Vijverhof, Edwina Alexander/Linquea Tequila, Olivier Robert/Quenelle du Py, Gerco SChroder/ Cognac Champblanc, Jérôme Hurel/Quartz Rouge, Douglas Lindelow/Udermus...  Trevor Breen et son bon fils d'Armitage de 8 ans, Classic tentent juste le sans faute mais échouent eux aussi. C'est l'hécatombe ! Tous les chevaux semblent asphyxiés. Emanuele Gaudiano en selle sur Caspar chutent même! Personne ne parvient à égaler ou à améliorer la performance. Pas même Timothée Anciaume et Olympique Libellule, derniers à s'élancer, et qui, d'entrée de jeu, tuent le suspens en fautant sur le n°1. Quel sport ! Au final, le public jubile, et la Marseillaise résonne !

Retrouvez tous les résultats en cliquant ici!