CSIO Fontainebleau : l'argent pour les Jeunes cavaliers tricolores
vendredi 03 mai 2019

Podium Coupe des nations juenes cavalies 2019 Fontainbeleau
Les jeunes cavaliers tricolores montent sur la 2e marche du podium de la Coupe des nations © Béatrice Fletcher

20 couples se lançaient ce vendredi à l’assaut de la Coupe des Nations réservée aux jeunes cavaliers, représentant l’Espagne, la Suisse, le Danemark, la Belgique et la France. La victoire dans cette coupe des Nations soutenue par Animo revient à l’équipe du Danemark, avec un total de 16 points, devant la France et la Belgique.

Au cours de la première manche, le Danemark, qui décrochait la médaille d’or par équipe lors du championnat d’Europe 2018, termine en tête avec un total de 8 points, devant la France pénalisée de 9 points, et de la Suisse, qui affiche un score total de 16 points. Toutes les équipes étaient conviées à disputer la deuxième manche. L’équipe du Danemark s’impose avec un score final de 16 points, pour le plus grand plaisir de l’entraîneur Bo K. Muller, fidèle au concours de Fontainebleau, qui affichait sa satisfaction. « C’est un grand plaisir de voir des jeunes participer à ce genre d’épreuves, c’est une excellente manière de les éduquer pour qu’ils deviennent des séniors performants. » Coup de chapeau à Clara Hallundbaeck, seule cavalière à avoir réalisé un double sans faute avec Hh Best Buy, à son frère Emil, qui monte Cool Hand Luck 3 depuis seulement quatre mois, et aux coéquipiers Christina Nielsen /Griffin 16 et Alexander Godsk/Cabrio qui ont contribué à cette victoire. 

L’équipe de France, composée d’Alice Vancrayeyng/Ipsy, Alex Carlet/Sanga du Garret, Arthur Deuquet/Argentina Chevrier, et Nina Mallevaey/Den Ham Blue R, boucle cette Coupe des Nations avec un score final de 17 points qui lui vaut la médaille d’argent. Alice se disait enchantée de sa jument qui a fait un super sans faute en première manche, et une petite faute en seconde manche. « Je suis super fière d’elle. Elle m’appartient depuis cinq ans. Je travaille avec mon père Franck depuis toujours, nous sommes basés près d’Amiens. » Arthur était ravi de faire partie de l’équipe sur la 2e marche du podium, « la jument a très bien sauté, on s’en est bien sortis, j’espère que cela va continuer comme ça jusqu’au championnat d’Europe.  Argentina est la jument de ma mère Marie Laure, elle est née à la maison, c’est un plaisir de la voir évoluer jusqu’à ce niveau. » Alex, 20 ans en fin d’année, basé à Certines, près de Lyon, et qui s’entraîne avec Frédéric Signoret, avouait être déçu de ses 16 points en première manche, qu’il reconnaît ne pas avoir montée comme d’habitude et en mettant plus de pression, mais se disait tout de même ravi de son sans faute en deuxième manche et du résultat final. Nina, qui découvre son cheval depuis deux mois, s’en disait enchantée. « Il donne tout ce qu’il a, il faut que je procède à quelques réglages, j’assume l’entière responsabilité des fautes qu’il a commises, sinon il était génial. » Son coach Eric Louradour est quant à lui persuadé que ce nouveau couple est formidable. « Le cheval a des moyens, il a une bonne tête, il veut bien faire, la cavalière a du talent, elle est froide, elle a tout pour bien faire. »

L’équipe de Belgique monte sur la 3ème marche du podium, avec un score total de 32 points.

Les résultats complets ICI