Ch-Eu CSO : Harry Charles règne sur Fontainebleau
lundi 16 juillet 2018

Podium Jeunes Cavalier cso championnat europe 2018
Le Britannique Harry Charles a été sacré champion d'Europe Jeune Cavalier devant l'Allemande Cédric Wolf, en argent, et l'Autrichien Felix Koller, en bronze © Béatrice Fletcher

Le championnat d’Europe 2018 se concluait en CSO par la finale individuelle des Jeunes Cavaliers. La victoire revient à l’anglais Harry Charles, digne fils de Peter, cavalier international.

Les deux seuls représentants tricolores, Paul Delforge/Terre du Baney et Arthur Le Vot/Vinchester, terminent la première manche de cette finale respectivement en 12 ème et 8ème position, tandis que la tête est déjà occupée par Harry, qui disposait de 5 points d’avance sur l’autrichien Felix Koller et l’anglaise Amy Inglis.

Lors de la seconde manche, le Britannique, aux rênes de Vivaldi du Dom, signe l’un des sept sans fautes de cette dernière phase, et s’octroie la médaille d’or avec 6.72pts, un cadeau inespéré pour le jeune homme qui célébrait ses 19 ans aujourd’hui même. « C’est incroyable, j’espérais une médaille, je savais que mon cheval sautait très bien. » Harry va continuer à travailler aux côtés de son père, et à faire progresser son piquet de 5 chevaux en vue des prochaines échéances. 

La médaille d’argent revient à l’allemand Cedric Wolf, 20 ans et Cho Chang J (13.65pts).  Le jeune homme de 20 ans, à la tête d’un piquet d’une dizaine de chevaux dans les écuries familiales près de Cologne, et qui courait son second championnat d’Europe Jeunes Cavaliers, ne s’attendait pas à un tel résultat.  

Felix Koller, 21 ans, qui alourdit son score de 4 points avec Captain Future, doit se contenter de la médaille de bronze (15.06pts). « J’ai beaucoup aimé monter ici, même si le terrain est assez délicat. » Après avoir couru 3 championnats d’Europe dans cette catégorie, et un en Children, il travaille aux pour Paul Schokemöhle, et va aborder les épreuves sénior.  

Paul Delforge, 7ème, comme l’an dernier à Samorin, tire toutefois un bilan plutôt positif de ce championnat, qui était son objectif de l’année. « Terre du Baney est née à la maison, je la monte depuis toujours, elle appartient à mon grand père que je remercie. Je vais me préparer pour la suite, c’était ma dernière année en Jeunes Cavaliers. » 

Arthur Le Vot se disait déçu de sa 8ème place. « On espérait mieux. Je suis content de mon cheval, j’ai fait quelques erreurs techniques que j’aurais pu éviter. »

Thierry Pomel souhaite que ces deux jeunes tricolores, déjà professionnels, tirent le meilleur de cette expérience exigeante mais enrichissante et assure qu’il sera là pour continuer à les former pour le futur.  

Les résultats complets ICI