Ch-Eu CSO : Jason Foley en or chez les Juniors

lundi 16 juillet 2018 - Île-de-France

  • imprimer

La finale en deux manches qui mettait hier en présence les 30 meilleurs juniors de ce championnat d'Europe aura tenu toutes ses promesses. Au programme, suspense, liesse et émotion, mais aussi déception pour certains.

podium jeunes cav championnat europe cso 2018 largeP

L’Irlandais Jason Foley sur la plus haute marche du podium aux côtés d'Oliver Fletcher, en argent, et Simon Morssinkof, en bronze

A l’issue de la première manche, le Top 8 se tenait à moins de deux barres, mais le leader provisoire, l’Irlandais Jason Foley, aux commandes de Castlefield Vegas, bénéficiait d’une avance de 4 points sur son concurrent le plus direct. 

Lors de la seconde manche, le jeune irlandais de 17 ans, affichant maturité et maîtrise technique, utilise son crédit de quatre points, et décroche l’or avec un total de 5.59pts. « C’est ma première année en junior, je monte depuis que j’ai 7 ans, j’ai déjà participé à des championnats d’Europe à poney et en Children. Mon père vend des aliments pour chevaux, et ma mère ne travaille pas, elle s’occupe de mes quatre frères et de moi-même. Cette année, j’ai pris une année sabbatique pour préparer le championnat. Je dédie cette médaille à mes parents, et aux propriétaires de mon cheval, Martin Megan, et Gerard Oneill, qui est aussi mon coach. » Ravi, le coach le précisait, « il est possible que Jason ne retourne pas à l’école, car nous en avions parlé avant, s’il gagnait la médaille d’or, il pourrait suivre des cours par correspondance et devenir cavalier professionnel dans mes écuries. »

Oliver Fletcher, 15 ans, 3ème avant de s’élancer sur la manche décisive, bénéficie de la mésaventure du malheureux russe Egor Shcibrik, second au provisoire, qui encaisse 21 points sur la dernière manche et rétrograde en 25ème position. Oliver et son cheval Disckoboy DN affichent donc un score final de 6.20 points qui leur vaut la médaille d’argent. « Je monte ce cheval depuis un an et demi, je suis extrêmement reconnaissant à son propriétaire de me l’avoir confié. Mes deux parents Tina et Graham Fletcher ont déjà remporté des médailles olympiques. J’ai déjà remporté quatre médailles dans des championnat auparavant, en Children. » Oliver poursuit sa scolarité, et monte ses sept chevaux après avoir fait ses devoirs...   

Le Belge Simon Morssinkof, 18 ans, associé à Vivolta de Grée, remonte quant à lui de la 6ème place provisoire et décroche le bronze avec 11.31 points. « Je suis très fier de ma jument, elle n’a que 9 ans, je le monte depuis cinq mois, ma sœur la montait auparavant, elle appartient à ma famille. Mon père a une écurie privée. » En septembre, Simon prendra le chemin de l’université pour poursuivre ses études de business international, tout en continuant à monter. » 

Remise en question chez les tricolores 

Côté Français, l’ambiance était nettement moins festive puisque les deux seules représentantes du clan tricolore dans cette classe d’âge, Nina Mallewaey/Solitude au Vent, et Laura KleinSchweps du Soutrait terminent respectivement aux 19ème et 21ème position avec plus de 20 points au compteur. Si Thierry Pomel le soulignait à l’issue de l’épreuve par équipes des Jeunes Cavaliers, Olivier Bost le confirme aujourd’hui « je pense avoir sous-estimé le mental et la pression de courir à domicile. Nous avons fait un barème C correct, tout était encore possible, et dans la 1ère manche de Coupe des Nations, les autres cavaliers n’ont pas suivi Laura Klein sur sa lancée en signant un sans- faute. Le mental y a été pour beaucoup, il suffit d’avoir la main un peu plus fébrile que d’habitude. Et pourtant, c’était le groupe d’attaque, ils ont répondu présent toute l’année. Il faut relativiser, nous sommes 7ème sur 22 équipes, ce n’est pas non plus une catastrophe, mais la France devrait se trouver dans les 3 meilleures nations européennes. Nous allons nous réunir et débriefer de ce championnat avec la DTN et le staff, pour repartir avec de nouveaux objectifs et de nouvelles directions. » Olivier Bost l’ajoute « nous aurions dû être plus présents au niveau du mental de nos cavaliers. De plus, je suis persuadé que nos cavaliers ont davantage besoin d’un travail sur le plat plus approfondi. Nous allons travailler sur un renforcement des connaissances techniques des cadres qui forment les jeunes. Par ailleurs, on se rend bien compte que les nations dominantes font appel à des professionnels aguerris à l’année, ce qui n’est pas suffisamment le cas chez nous. Les jeunes doivent se rapprocher des professionnels de leur région. Pour le moment, en CSIO jeunes, nous sommes largement au niveau, mais nous devons accroître notre niveau d’exigence pour passer la vitesse supérieure et être performants au championnat d’Europe. »

Résultats complets ICI 

  

A Fontainebleau, Béatrice Fletcher

  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A Table 96 - Fabien et Grégory Rulquin

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
EQT 39 les coins

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr