Jumping Etrier AMC : des nationaux comme on en voit peu
dimanche 14 avril 2019

Jumping Etrier AMC 2019 Kyle Timm
Kyle Timm, aux côtés des responsables de l’hôtel Mercure de Fontainebleau, sponsor de l’épreuve. © Béatrice Fletcher

Comme chaque année, André Bonneau et sa fille Mélanie pilotaient de main de maître leur concours national sur le Grand Parquet de Fontainebleau. Le succès ne se dément pas, pour ce rendez-vous qui précède le BIP d’une semaine, puisque 1800 engagements étaient enregistrés, dont 350 poneys.

Les carrières du Puits Cormier, O’Delant et des Princes étaient mises à disposition. « Cela me fait plaisir de constater que j’ai toujours un beau plateau de cavaliers, dont Roger Yves Bost et Philippe Rozier », commentait André Bonneau. Les concours nationaux de ce type se font de plus en plus rares en France, alors qu’ils permettent aux cavaliers de venir sortir leurs chevaux dans de bonnes conditions. « C’est un national, mais je l’organise avec autant de soins qu’un CSI2*. » Coup de chapeau au chef de piste Arnaud Richou, qui traçait l’ensemble des parcours. Les installations sont déjà en partie équipées pour le BIP, qui se déroulera du 18 au 21 avril.  Reste à installer différents stands pour accueillir les exposants. L’année prochaine, André Bonneau prévoit également d’organiser une présentation de poneys et chevaux à vendre sur l’une des carrières.

Lors de l’épreuve phare du week end, le Grand Prix Pro 1 sur 140, une cinquantaine de couples était au départ. Seuls sept d’entre eux accèdent au barrage. Malheureusement, Philippe Rozier, venu avec Prestige Kalone en préparation au nouveau concours de Saint Tropez, en est écarté pour quelques dixièmes de secondes en trop, mais gratifiait le public d’un splendide sans fautes aux obstacles. Roger-Yves Bost avait sellé la très prometteuse alezane Bacarole des Baleines pour effectuer un tour de travail. 

Le cavalier canadien Kyle Timm, basé comme l’année dernière aux écuries du Grand Veneur à Barbizon, chez Eric Nègre et Edouard Coupérie, s’adjuge la victoire aux commandes de Galwaybay Miss Uno, 9 ans, en un temps de 40’’04. « Je l’ai ramenée des Etats Unis l’année dernière, elle sautait 110, et était complètement inexpérimentée. Maintenant elle est performante sur 140 et 145. J’étais en Floride tout l’hiver, ce n’est que son deuxième concours depuis janvier. Nous recommençons la saison. » Kyle envisage avec grand plaisir de passer tout l’été à Barbizon, avec une dizaine de chevaux.  Titziana Verrecchia, basée au haras des Brulys à Barbizon,  termine en 2ème position, en selle sur Cassina Z, grâce à un chrono de 40’’07. « Cassina a 11 ans, elle est désormais ma jument de tête, elle évolue bien, mais avec mon métier de manipulatrice radio,  je n’ai pas eu beaucoup le temps d’aller en concours, je suis ravie de ce double sans fautes. » La troisième place est pour Clémentine Bost, associée pour l’occasion à Balaska des Alleurs, qui boucle son barrage sans faute en 41’’. La cavalière se disait ravie d’être 3ème. « C’est une super jument de 8 ans qui m’appartient. Je viens de me remettre à cheval, après la naissance d’Augustin, mon 2ème enfant, il y a deux mois et demi. C’est un plaisir de monter des bons chevaux. »

Dans trois jours, le Grand Parquet vivra pour le reste de la semaine au rythme des poneys venus de tous les horizons, pour le 18ème anniversaire du Bonneau International Poney, plus connu sous l’acronyme BIP.