L’acte II du Grand Indoor FFE-AC Print CSO pour Benoit Cernin
lundi 22 octobre 2018

Benoit Cernin et Uitlanders du Ter
Benoit Cernin et Uitlanders du Ter, vainqueurs du Grand Prix Pro Elite © Jean Louis Perrier

Le deuxième rendez-vous du Grand Indoor FFE-AC Print dans le grand manège du C.E de Mâcon Chaintré (71) a donné l’occasion à Benoit Cernin de s’imposer en régional de l’étape. Pourtant la concurrence était au sommet avec le retour de deux des couples de l’équipe de France des JEM, Alexandra Francart/Volnay de Boisdeville et Nicolas Delmotte/Ilex VP.

Joli coup de maître pour Cédric Longis, en charge des parcours lors de ce Grand Indoor de Mâcon Chaintré : tout juste dix sans faute pour ce Grand Prix disputé sur la formule du Super Dix ! Thierry Pomel à la reconnaissance avait salué le travail du chef de piste  "C’est un  très beau parcours suffisamment difficile mais sans piège sur les distances. Il y a deux lignes brisées qui nécessitent précision et dressage des chevaux". Le sélectionneur adjoint était heureux de voir ce nouveau circuit en indoor avec un Grand Prix étoffé avec 46 partants. Dix couples en sont venus à bout sans la moindre pénalité : Julien Gonin manquant de peu l’accès au second tour pour un peu de temps dépassé avec sa jument de huit ans, Ality du Phael.

Parmi les lauréats, Alexandra Francart était très satisfaite de la 7e place de Volnay du Boisdeville qui n’a fait qu’une petite faute sur un vertical en bout de ligne lors de l’ultime parcours. "Je n’avais pas prévu de l’amener mais à force de le voir tourner en rond dans son box je me suis dit qu’il était temps de le ressortir ! C’est son premier concours depuis Tryon, mais c’est aussi la première fois qu’il sort en indoor ! Je suis vraiment très contente de son comportement et je vais refaire un ou deux concours avec en objectif le CSI 4* d'EquiSeine avant qu’il parte au prélèvement". Pour Nicolas Delmotte, la satisfaction était aussi de mise avec une 3e place pour Ilex VP, très à l’aise pour sa rentrée après l’aventure américaine. Le couple va maintenant retrouver le circuit international avec le CSI 3* de Montpellier puis l’étape Coupe du Monde  de Lyon.

La victoire s’est jouée dans un mouchoir de poche entre les deux cavaliers ayant bouclé leur barrage en dessous des 40 secondes.  Avec deux chevaux qualifiés pour ce deuxième round, le cavalier du Charolais Benoit Cernin avait ouvert le débat associé à Uitlanders du Ter, et de quelle manière ! Un tracé parfait qui lui a permis de maîtriser le nouvel enchaînement proposé, ajouté à beaucoup d’audace dans la galopade vers l’ultime vertical. Harold Boisset a bien marché dans ses traces, prenant avec succès un virage risqué sur le vertical des escarpins, mais T’Obetty du Domaine a du s’incliner pour moins de deux dixièmes de seconde ! Le Bourguignon s’offre donc une belle victoire quasi à domicile concluant un week-end qui a bien failli le laisser sur sa faim après être passé tout près de la victoire dans la 145 avec Vackanda de Lojou ! "Uitlanders n’est pas très rapide au sol et je savais que je devais enlever des foulées pour gagner ! C’est un étalon, il n’est pas toujours disponible mais là il a parfaitement répondu. Le Grand National Indoor est un très bon circuit, c’est mon objectif pour cette fin de saison. Je vais voir comment j’organise mon piquet pour Lyon où je ferai le CSI** et le Grand National. J’ai plusieurs chevaux nouveaux comme Veravalenti de Loisel que je ne monte que depuis cet été".

Avec le 4e rang pour Jérôme Hurel associé à Végas de la Folie, une jument de l’élevage de David Bourgeot en Côte d’Or, Benoit Cernin avait le coéquipier parfait pour donner la victoire à l’Ecurie Or Vet le Complément –Ar Tropig dans cette étape mâconnaise. Prochain rendez-vous Grand National Indoor FFE-AC Print à Lyon Eurexpo pendant Equita Longines.

Les résultats complets