Le Mexique coiffe les favoris au poteau à Dublin
vendredi 10 août 2018

Patricio Pasquel et Babel ont été les leaders de cette équipe mexicaine gagnante. © Scoopdyga

Au nez et à la barbe des favoris, les Mexicain ont remporté la Coupe des nations de Dublin, ultime étape du circuit de Division 1 européenne, cet après-midi. Pour ce dernier test avant de livrer la sélection pour les Jeux équestres mondiaux, la France termine deuxième, ex-aequo avec l'Italie et l'Irlande.

Pas facile cette ultime Coupe des nations de la saison. Huit équipes étaient en lice, dont cinq venues chercher leurs derniers points en vue d'une qualification pour la finale mondiale de Barcelone, qui se tiendra en fin septembre. Au final, le Mexique, invité par les organisateurs, s'est imposé avec un total de huit points cumulés sur les deux manches. Bon travail donc de Patricio Pasquel, qui aligne les sans-faute avec Babel, ainsi que d'Enrique Gonzalez, quatre points et sans-faute avec Chacna. Eugenio Garza Perez, quant à lui, rattrape brillamment ses douze points de première manche avec Victer Finn DH Z en signant un parcours parfait. 

Derrière, trois équipes se tiennent la bride, dont la France. Les Italiens, les Irlandais et les Tricolores terminent ainsi tous à douze points, grâce notamment aux doubles sans-faute de Luca Marziani sur Tokyo du Soleil et Alexandra Francart sur Volnay du Boisdeville. On notera la bonne performance de Shane Sweetnam sur Main Road, Paul O'Shea sur Skara Glen's Machu Picchu et Cameron Hanley sur Quirex, qui ont dû faire face à l'élimination de Mark McAuley et Utchan de Belhème en seconde manche, et qui ont tous terminé à quatre points. Côté Vestes Bleus, Kevin Staut et For Joy van't Zorgvliet bouclent avec huit et quatre points, tandis qu'Alexis Deroubaix corrige ses quatre points de première manche en signant un parcours sans-faute avec Timon d'Aure. Quant à Mathieu Billot, il signe un premier tour à quatre points avec Quel Filou 13, avant de contre-performer à quinze points en seconde manche. 

Les États-Unis terminent cinquièmes avec un total de seize points après l'élimination de Jamie Barge sur Luebbo, devant les Britanniques (vingt-et-un points), les Néerlandais (trente-deux points), et les Suisses (trente-quatre points).

Bonne pioche donc globalement pour les équipes venues chercher leurs derniers points, à savoir les Pays-Bas, l'Italie, la France, la Suisse, l'Irlande et la Grande-Bretagne. Rappelons que seules les sept meilleures équipes au classement général obtiennent leur ticket pour la finale mondiale. Belgique, Irlande, Suisse, France, Pays-Bas, Grande-Bretagne et Suède sont donc qualifiés, tout comme l'Espagne qui, malgré sa dixième place, bénéficie de la place attribuée à la nation hôte de la finale.

Les résultats ICI