Les réactions du staff fédéral après le Saut Hermès
dimanche 24 mars 2019

Thierry Pomel et Edward Levy
Thierry Pomel aux côtés d'Edward Levy ce week-end au Saut Hermès © Scoopdyga

Le staff fédéral au grand complet saluait comme il se doit la victoire de Simon Delestre dans le Grand Prix du Saut Hermès, et tirait un bilan positif de cette 10ème édition.

Sophie Dubourg saluait la cohésion qui règne entre les cavaliers et l’encadrement fédéral, notamment grâce aux différents stages qui ont été organisés. Thierry Pomel, sélectionneur national, le confiait, « que demander de mieux qu’une victoire de Simon qui vient de réaliser un magnifique doublé. C’est un grand fait de sport. Le week end a été plutôt positif pour les français, avec une très belle victoire d’un jeune cavalier en devenir, Olivier Perreau, dans le Saut Hermès de samedi. Je tiens à remercier Sylvie Robert qui chaque année ouvre des portes à de nombreux couples français, ce qui leur permet de prendre de l’expérience, et de côtoyer les plus grands. C’est le meilleur moyen de former des cavaliers. C’est très positif pour l’avenir. »  

Henk Nooren, qui n’était venu que pour le Grand Prix, l’expliquait « J’ai passé une journée fort agréable, nous avons assisté à du très beau sport » et soulignait l’excellente ambiance qui règne au sein de la nouvelle équipe d’encadrement. « Nous nous entendons très bien ». 

Edouard Coupérie tirait lui aussi un bilan positif de cette première échéance d’importance depuis la mise en place de la nouvelle équipe après le concours de Bordeaux où la Coupe du Monde n’a pas souri aux Français. « C’était un concours important pour nous, et bien sûr la victoire de Simon est extraordinaire. » Concernant les premières semaines de fonction du nouveau staff fédéral, Edouard se disait enchanté. « Thierry Pomel et moi nous nous entendons très bien, chacun est à sa place, il me semble que les cavaliers sont très contents. Ils viennent régulièrement nous voir et solliciter notre avis. Ils sont très en demande, et nous faisons le maximum pour répondre à leurs attentes, l’ambiance est bonne. Avant le Grand prix, Simon est même allé voir Sophie Dubourg pour lui exprimer sa satisfaction sur la nouvelle équipe. C’est important pour nous. » 

Prochaine échéance pour le staff fédéral, la finale de la Coupe du Monde, à laquelle participent Oliver Robert et Kevin Staut, qui seront pour l’occasion encadrés par Thierry Pomel et Henk Nooren tandis qu’Edouard sera auprès des cavaliers du Grand National de Deauville. « Ce circuit est très important, c’est un vrai réservoir pour les 3 et 4*. La force de notre équipe est d’être présente partout » commentait Edouard. 

Coup de chapeau à Sylvie Robert et GL Events, pour une organisation millimétrée en dépit des conditions particulières en termes de sécurité, voie des rumeurs d’annulation qui ont pu circuler à la veille d’un XIXème samedi d’émeutes sur les Champs Elysées. « Le sport a vaincu tout le reste, c’est exceptionnel. L’enjeu était de taille, mais le sport est là, c’est l’essentiel. C’est notre métier d’organiser, nous étions là pour ça. Je tiens à remercier la maison Hermès. »