Longines Masters de Paris: Gaudiano plus fort que le chrono
vendredi 01 décembre 2017

Emanuele Gaudiano et Chalou Longines Masters 2017
La technique de Chalou est atypique © Sporgot

Associé à son jeune Chalou, Emanuele Gaudiano, 59e du classement mondial, s'est imposé, vendredi soir à Villepinte, dans la 150 au temps particulièrement serré. Trois Tricolores se sont qualifiés pour le barrage.

Le chef de piste néerlandais Louis Koninckx a eu beau rallonger le chronomètre de 2''après les trois premiers partants, le temps était la principale difficulté de l'épreuve. 11 des 35 partants ne sont pas rentrés à l'heure à l'instar d'Athina Onassis/MHS Going Global, Chloe Reid/Codarco, Jos Verlooy/Caracas ou encore la jeune Alexandra Paillot/Lumina, sans-faute aux obstacles. Si l'Américain n°1 mondial Kent Farrington/Creedance (1 point) montait l'épreuve dans l'objectif de préparer le Grand Prix, l'Italien Emanuele Gaudiano/Chalou, également au départ de l'épreuve phare dimanche, n'avait pas la même stratégie. En piste avec son entier âgé de seulement huit ans, l'Italien a laissé peu de chances aux cinq autres barragistes devançant Pieter Devos/Gin D de plus d'1''. "Je monte Chalou depuis qu'il a cinq ans. Il progresse sans arrêt et je vais en faire mon cheval de tête l'année prochaine, détaillait le cavalier après sa victoire. Je vais le tester sur les Coupes des nations et si c'est concluant, je ferai les championnats du monde avec lui". Un choix surprenant au vu du jeune âge de l'étalon qui compte toutefois 56 tours en CSI4/5* depuis le début de l'année. En piste, son style si particulier consistant à étendre les antérieurs devant lui au dessus des oxers (voir photo) ne font aucun doute quant à son manque d'expérience au top niveau.

Trois Français classés

Si Bosty, après sa victoire à Madrid le 26 novembre, a décidé d'épargner à Sydney Une Prince un tour supplémentaire, son jeune coéquipier Edward Levy a pris un vrai risque au barrage en optant pour une trajectoire très courte sur l'ancien triple transformé en double de verticaux et se hisse à la 3e place. Gagnant jeudi dans l'épreuve d'ouverture avec Regate d'Aure, Gregory Cottard aurait pu réaliser le doublé mais une barre au barre au barrage suivie d'une incompréhension causant une dérobade sur l'avant dernier obstacle l'ont relégué à la 6e place.

La soirée se poursuit avec le spectaculaire Longines Speed Challenge. 

Résultats complets