Mondiaux : la Tournante est enterrée

jeudi 01 décembre 2016

  • imprimer

Plus d’échanges de chevaux aux Jeux mondiaux, plus de parcours de chasse non plus ! Et l’épreuve individuelle ne concernera plus que 25 cavaliers (et d’éventuels ex æquo) en première manche et 12 seulement en seconde. De quoi hésiter à faire le long voyage de Tryon en Caroline du Nord ? Moins de… coupes aux Européens !

Jeroen Dubbeldam largeL

Scoopdyga

Jeroen Dubbeldam et Zenith

La Tournante de Caen 2014, avec Zénith, Orient Express-HDC, Cortes et Casall Ask, était sans doute la dernière de l’histoire. Sur la sellette depuis des années et des années, cette finale avec échange de chevaux lancée lors des tout premiers Mondiaux de Paris, en 1953, est enterrée pour les Jeux équestres mondiaux. Les nouveaux règlements 2017, entérinés à l’Assemblée générale de Tokyo et en vigueur dès le 1er janvier prochain, sont sur le site de la FEI et on y découvre plein de choses.
Si la Tournante n’avait plus beaucoup de défenseurs parmi les cavaliers, pas ravis de « prêter » leur cheval, la suppression de la chasse aux Mondiaux peut surprendre. Tout s’uniformise décidément ! On conserve certes des équipes à 4 cavaliers (ouf !), mais il y a d’autres « surprises ».

Plus que dix équipes après un tour!

Les prochains JEM ne vont se courir que sur deux fois 2 manches. Par équipes, la première manche ne gardera déjà plus que 10 nations et 60 individuels pour la seconde. Pour les autres, les Mondiaux seront donc finis après un seul parcours… Jusqu’ici, ce n’était qu’après deux tours, la chasse et la première manche, que l’on faisait les comptes.
Pour la compétition individuelle, seuls les 25 meilleurs (et éventuels ex æquo) des deux manches de l’épreuve par équipes s’élanceront sur la première manche individuelle et… 12 seulement sur la 2e manche. Un peu court tout ça, non ? Aller jusqu’en Caroline du Nord pour risquer de ne faire qu’un seul parcours et avoir une si petite chance de jouer la finale individuelle ? Cela incitera-t-il vraiment les petites nations à faire autant de frais ? On parle d’universalisation, mais là, c’est un peu le contraire qui risque de se produire…

Les Européens gardent la chasse

Beaucoup moins de changements pour les championnats continentaux et notamment pour les championnats d'Europe. Il y aura toujours un parcours de chasse (tour de type Barème A jugé au barème C, pour être précis) l’été prochain à Göteborg et en 2019 à Rotterdam. Et la sélection des dix nations se fera donc là sur deux tours (chasse et première manche par équipes), ce qui semble plus raisonnable. Pensez à la folle remontée de la Suisse, 13e après le premier tour et 3e au final lors des championnats d'Europe 2015 ! N’est-ce pas la beauté du sport ? Avec ce système, elle eût été hors jeu.
Le règlement sera plus restrictif pour l’épreuve individuelle: 25 en première manche et 12 en seconde, là encore. Mais comme ce sera la sélection après trois tours (et non deux, comme aux JEM) et à l’échelle d’un continent et non pas du monde, ça parait plus acceptable.

Alban Poudret

  • imprimer

0Commentaires

LUC M | 02/12/2016 21:37
Que de changements pour rendre le spectacle de moins en moins attrayant !!!!


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A Table 90 Max Thirouin

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
EQT 39 les coins

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr