Saut Hermès : Simon Delestre et Hermès Ryan, indétronables en leur palais
dimanche 24 mars 2019

Simon Delestre et Hermès Ryan
Hermès Ryan a une nouvelle fois déployé ses ailes sous la nef du Grand Palais... © Scoopdyga

Il y a des happy ends dont on ne se lasse pas ! Quoi de mieux comme bouquet final pour le Saut Hermès que de voir Simon Delestre renouveler sa victoire 2018 avec le bondissant Hermès Ryan ?

A la reconnaissance du parcours, le challenge donné aux 44 concurrents du Grand Prix Hermès paraissait de taille avec quelques belles équations à résoudre pour les abords des treize obstacles et des seize sauts. La ligne centrale avec un vertical de palanques en 9, un oxer sur bidet suivi à trois foulées d’un double, oxer puis vertical, a fait quelques victimes !

Pourtant quinze couples sont arrivés au bout du périple sans faute. Peder Fredricson a laissé les quatorze autres qualifiés en découdre, et la lutte a été serrée ! Parmi les barragistes on retrouvait les deux couples vainqueurs des éditions 2017 et 2018. Pour Edwina Tops-Alexander et California, malgré un superbe tracé, le chrono ne lui donnera que la 5e place derrière Steve Guerdat très appliqué avec Alamo, et l’Espagnol Eduardo Alvarez Aznar associé à son SF Seringat qui avait ouvert le bal des sans faute du barrage. On a bien cru que Christian Alhmann, vainqueur il y a quelques éditions avec Taloubet Z, allait s’imposer avec Dominator 2000 Z, impressionnant de force et d'agilité. Mais il fallait compter sur les tenants du titre, Simon Delestre et Hermès Ryan. Sans la moindre hésitation, le Lorrain a mené son alezan dans un nouvel envol vers la victoire sous la verrière du Grand Palais !  Un tour de rêve, l’osmose parfaite pour le couple aux couleurs de la prestigieuse maison Hermès devant des tribunes combles et survoltées par un tel scénario ! 

Les deux autres Français qualifiés pour ce barrage Kévin Staut/Edesa’s Cannary ainsi que Patrice Delaveau/Urcos de Kerglenn HDC fautent tous deux sur l’oxer aux couleurs du fer à cheval Hermès, terminant respectivement aux 10e et 11e rangs. 

Les résultats complets

Réactions et analyse du staff français dans notre prochain article.