Sport et convivialité au rendez-vous des championnats de France de Hunter
mercredi 11 juillet 2018

© FFE

Après la grande réussite de l’organisation de l’édition 2017 par Promotion hunter, c’était au tour du club hippique Niortais de relever le défi. Pari réussi puisque le directeur du centre équestre, Michel Cizeron, accompagné des responsables et bénévoles de l’association ont proposé un championnat de France de grande qualité, pour cette discipline fédérale particulièrement formatrice.

L’accueil et la bonne humeur, la disponibilité, la qualité technique du terrain et des obstacles, ont été appréciés de tous, cavaliers, coachs, accompagnateurs et surtout des chevaux. Comme à son habitude, ce championnat Hunter a mis en évidence le bon état d’esprit, la convivialité, l’esprit d’équipe de beaucoup de régions mêlé de connivence et d’entraide entre tous les cavaliers. A l’heure où l’accent est porté sur le bien-être des chevaux, la discipline entre complètement dans cette démarche en prenant en compte dans les résultats, les soins et le respect de l’animal, mais aussi les critères techniques demandés aux cavaliers qui permettent un meilleur fonctionnement du cheval. En exemple, un bon équilibre soulage le dos, une bonne qualité de contact avec les mains ménage la mâchoire et toute la chaine musculaire. D’année en année, le niveaux d’équitation évolue lors de ces championnats. Les juges le soulignent et les chefs de piste sont à la recherche de nouvelles pistes de progression dans la construction des parcours. Un grand nombre de cavaliers ont compris qu’en participant aux épreuves Hunter, ils améliorent leur équitation tout en préparant leurs chevaux pour d’autres objectifs comme l’obstacle ou le concours complet.

En ce qui concerne les résultats sportifs, quelques cavaliers se sont illustrés dans les deux types d’épreuves en style et en équitation avec des chevaux différents. À noter, Jonathan Rougier qui s’impose de très belle manière en équitation élite tout en prenant une sixième place en Style Élite. Il en est de même pour Mélissa Dupeux, qui s’octroie deux médailles, or et argent en Élite. François Guihard, très en forme depuis le début de l’année, s’impose en Style 1 et termine cinquième en Équitation Élite. Une des régionales de l’étape, Armonie Alessandrin s’attribue deux médailles d’argent en Style Élite et en Amateur 1. Quand à Virginie Lanchais, championne de France Élite en 2017, après un accident qui l’a écarté des terrains pendant plusieurs mois, revient de ces championnats avec une médaille de bronze en Style Élite et une quatrième place en Équitation Élite. Pour terminer, il faut noter un bon niveau dans la catégorie des jeunes qui attire de plus en plus de cavaliers chaque année. Zoé Broussy s’impose dans la dernière manche face à Clara Augis du Centre-Val-de-Loire.

En parallèle des épreuves du championnat, les cavaliers et les entraîneurs avaient deux autres objectifs : remporter l’épreuve en musique qui est courue sur la première manche de la finale de chaque niveau et le trophée des régions. Mis en place l’an dernier, il récompense la région qui obtient le plus de points avec quatre cavaliers choisis dans les différentes épreuves, un en Style, un en Jeune et deux autres au choix dans les trois autres niveaux d’Équitation. Ce trophée est remis en jeu tous les ans. Pour qu’une région le garde définitivement, elle doit le remporter trois années de suite. En 2017, c’était la Bourgogne qui était repartie avec, cette année se sont les Pays-de-la-Loire qui vont pouvoir l’admirer pendant un an. Le podium est complété à la deuxième place par la Nouvelle-Aquitaine et les Hauts-de-France s’octroie la troisième place.