Thierry Maurouard : « le bilan ne peut pas être plus positif »
mardi 06 septembre 2016

Segovie 2016 TREC podium France
L'équipe de France sur le podium © C.Rolhain

Du 1er au 3 septembre, les équipes Sénior et Jeunes, coachées par Thierry Maurouard, ont brillé lors du championnat du monde de TREC à Segovia (Espagne) en raflant cinq médailles.

Thierry Maurouard, entraineur et sélectionneur national de TREC, avait de quoi être heureux ! Sur les 12 cavaliers qu’il a présentés, 10 sont repartis avec une médaille. Le premier test, le parcours d’orientation et de régularité, était particulièrement ardu avec un fort dénivelé associé à une chaleur de fin d’été assommante. Dans cette épreuve (35 km pour les Séniors, entre 25 et 30 pour les Juniors), les participants doivent perdre le moins de points possible en respectant un itinéraire et une vitesse déterminés, contrôlés par des relais. A l’issue de cette étape, chez les seniors, l’Espagne et la France (Lisbeth Lump, Eric Soeuvre, Nicolas Oreste, Ludovic Garnier), seuls pays à être rentrés avec un barème positif, étaient respectivement 1ere et 2e. De leur côté, les jeunes tricolores (Berangere Naudé, Rudy Faissat, Coline Rollin et Lauriane Labe) pointaient à la 4e place de leur championnat.

Dans le deuxième test, les couples étaient notés sur la maîtrise des allures. Dans un couloir (150 x 2), étaient demandés un aller dans un galop le plus ralenti possible et un retour au pas allongé. Une épreuve que les Français maîtrisaient puisque les deux équipes ont chacune gagné une place permettant ainsi aux seniors d’occuper la pole position et aux Jeunes d’intégrer le trio de tête.

Deux classements inchangés à l’issue du test final, le parcours en terrain varié où les cavaliers sont notés sur le franchissement de 16 enchaînements techniques (contre-haut, contre-bas, ouverture de barrières, fossés…).

L’équipe de France senior a ainsi été sacrée championne du monde devant l’Espagne et la Suisse. En individuel, Lisbeth Lump/Voilà Ptit Buisson et Amanti Muller/Roméo (hors équipe) sont respectivement en argent et en bronze.

Aussi performants que leurs aînés, les Jeunes arrachent le bronze par équipes derrière l’Italie et l’Espagne. En fin de journée, la marseillaise retentissait une seconde fois avec la victoire en individuel de Chloé Guyon associée à Quiddich des Douits. Un bel exploit pour la cavalière qui a obtenu sa sélection en équipe en cours d’année. « Le bilan ne peut pas être plus positif, exultait Thierry Maurouard. Je garderai un excellent souvenir de ce championnat tant pour les résultats que pour l’ambiance. J’ai vécu un très bon moment de sport ». Une belle image pour cette discipline dont le nombre de pratiquants (13000 en 2016) tend à la hausse ces dernières années.