Manon Noël : “Aborah prendra le relais de Kirch”
vendredi 02 juin 2017

Manon Noel Moorsele 2017
Manon Noel et Kirch de la Love © Philippe Denis

Après une 5e place dans le CVI3* de Moorsele le week-end dernier, la Nordiste Manon Noël attaque la saison, bien décidée à glaner des points pour courir la Coupe du Monde. Elle sortira cette année son nouveau cheval, Aborah, qui devrait prendre le relais de son bon Kirch de la Love, 19 ans.

Comment s’est passé votre début de saison?

Le démarrage a été un peu difficile, je me suis blessée au genou en février et mon entraînement hivernal a été quelque peu perturbé de ce fait. J’ai repris à Ermelo, il y a trois semaines et j’ai terminé 10e au final. Un bon classement parce qu’il y avait vraiment du beau monde et notamment toute la sélection allemande. Et à Moorsele, ça s’est encore mieux passé. Je ne m’étais pas fixé d’objectif, je n’avais pas fait de calcul par rapport aux engagés de la compétition et j’ai terminé 5e avec une note au cumul de 7,572.

Ce résultat est de bon augure pour le reste de la saison?

Oui, la compétition s’est vraiment bien passée. Le premier jour, je termine 7e dans l’imposée du vendredi. Cette épreuve n’est pourtant pas mon point fort. Le lendemain, je glane une place dans la technique pour finir finalement 5e le dimanche après la Libre. C’est très positif, d’autant que je ne suis pas encore complètement à l’aise avec mon genou. Je n’étais donc pas à 100% de mes possibilités et Kirch n’a pas fait son meilleur concours. Dans 10 jours, nous irons à Bern en Suisse, puis à Rugby dans deux semaines. L’idée, c’est que je retrouve vite mes repères pour prendre des points et participer à la Coupe du Monde. 

C’est l’objectif de la saison?

Oui, entre autres. Cette saison, j’aimerais également sortir mon nouveau cheval, Aborah. Il a 12 ans et je le prépare depuis un an et demi. Il a fait quelques concours mais pas encore de haut niveau. C’est toujours difficile de sortir un nouveau cheval, d’un côté, on veut être sûr de marquer des points, et de l’autre, il faudra bien qu’Aborah prenne le relais de Kirch qui a 19 ans cette année. Les championnats d’Europe qui se dérouleront en août son toujours en ligne de mire en tout cas. Ils serviront à préparer les Jeux Mondiaux de 2018, mais chaque chose en son temps. Et puis il faudra qu’Aborah soit prêt…