Tryon : les meilleurs enfoncent le clou dans les reprises libres en musique en para-dressage
samedi 22 septembre 2018

Sophie wells poidum tryon
Sophie Wells s'est offert l'or en Grade V avec plus de 80% dans la RLM. © Liz Gregg/FEI

Dernier objectif pour les para-dresseurs présents aux Jeux équestres mondiaux de Tryon, la reprise libre en musique, où les meilleurs couples des reprises imposées de chaque Grade se sont affrontés pour les ultimes médailles de ce championnat. Pas de surprise puisque les médaillés des imposées se sont à nouveau tous illustrés. Chez les Français, on retiendra la bonne performance de José Letartre, qui renoue avec ses excellentes notes sur Swing Royal.

Grade IV : José Letartre, le retour !

Après un début de championnat difficile, où les moyennes ont été décevantes par rapport à ce dont le couple est capable, José Letartre et Swing Royal*ENE-HN ont déroulé une superbe reprise libre en musique sur le thème du film ’’The Artist’’, qui leur collait magnifiquement à la peau. ’’Nous avons fait une très bonne détente, et j’ai réussi à garder Swing avec moi tout au long de la reprise. Curieusement, je ne l’ai pas senti fatigué, je dirai même qu’il était presque plus en forme que les deux autres jours, ce qui m’a permis de l’avoir très aérien et sous moi. Il était parfait’’, s’est-il réjoui en sortie de piste. Il faut dire qu’il a de quoi : sa reprise a notamment convaincu le juge en E, l’Australienne Suzanne Cunningham, qui place le couple à la troisième place en lui décernant la moyenne de 73.375%. Avec la moyenne finale de 72.245%, le couple tricolore termine à la sixième place.

Sans surprise, la médaille d’or est revenue à Sanne Voets, qui repart donc de Tryon avec pas moins de trois médailles d’or grâce aux belles allures de son fils de Vivaldi, Demantur. Aujourd’hui, elle termine avec la moyenne de 79.645%, qui lui permet de devancer le Brésilien Rodolpho Riskalla sur Don Henrico (77.780%) et l’Américaine Kate Shoemaker sur Solitaer (73.230%). Une victoire qui a toutefois causé un débat puisque Rodrigo Bezerra Braga, chef d’équipe brésilien, a posé une réclamation concernant la reprise de la Néerlandaise , estimant qu’elle avait signé un changement de pied à quatre temps au lieu de cinq, ce qui va à l’encontre du règlement de la FEI, qui interdit d’insérer dans les RLM des mouvements d’une difficulté supérieure à ceux demandés. Toutefois, après visionnage de la reprise par le jury, il a été décidé qu’il s’agissait d’une faute involontaire de la cavalière et les résultats sont finalement restés inchangés.

Grade V : Sophie Wells dépasse les 80%

Celle qui mène la danse depuis le début de la compétition en Grade V, la Britannique Sophie Wells, a récidivé aujourd’hui dans la Reprise Libre en musique. Sur C Fatal Attraction, elle signe une reprise qui emballe unanimement les juges (80.755%). Trois placent même le couple au-dessus des 80%, l’Allemand Marco Orsini, placé en H, terminant même à plus de 83% de moyenne ! Le Néerlandais Frank Hosmar est en argent avec Alphaville (79.155%), devant la Japonaise Tomoko Nakamura, en bronze avec Djazz F (73.540%), qui grille la priorité à l’Allemande Regine Mispelkamp sur Look At Me Now (72.960%).

Seule Française en lice, Estelle Guillet termine à la sixième place sur sept couples en lice. Si les notes artistiques ne sont pas les plus mauvaises, la technique est sanctionnée, et l’Américaine Kristi Wysocki place le couple à 57.250%. La Tricolore et son Magic des Meuyrattes terminent finalement à 65.600%. ’’Je suis contente de ce qu’a fait Magic. Il a été avec moi tout au long de la reprise, même s’il était fatigué par les deux précédentes reprises. Maintenant, il va falloir continuer à avancer. Les deux prochaines années vont surtout consister à prendre des points sur chacun des tests.’’ 

Grade I, II et III : les champions des imposés à nouveau couronnés

Dans les trois autres grades, pas de changements notables dans les podiums, qui restent les mêmes que dans les reprises imposées de mardi et mercredi. En Grade I, l’Italienne Sara Morganti s’impose avec Royal Delight (78.867%), devant le Danois Rihards Snikus sur King of The Dance (76.113%) et l’Américaine Roxanne Trunnell sur Dolton (75.587%).

En Grade II, la Danoise Stinna Tange Kasstrup est encore au-dessus du lot avec Horsebo Smarties (78.947%), devant l’Autrichien Pepo Punch sur Sailor’s Blue (75.500%) et la Néerlandaise Nicole Den Dulk sur Wallace (74.573%). Quatrième mardi, Cloé Mislin prend aujourd’hui la cinquième place avec Don Caruso (66.647%).

Enfin, dans la compétition de Grade III, la Néerlandaise Rixt van der Horst a été la meilleure avec Findsley (77.347%), devant l’Américaine Rebecca Hart sur El Corona Hart (73.240%) et l’Allemande Angelika Trabert, qui se rattrape très bien après sa team test ratée sur Diamond’s Shine (71.840%).

Tous les résultats ICI