A propos des guêtres postérieures...

jeudi 18 mai 2017

  • imprimer

Quelques statistiques portant sur les fautes effectuées au CSIO de La Baule traduisent l'impact de l'usage des guêtres postérieures comme "dopage technique". L'éleveur sélectionneur ne sait plus à quel saint se vouer.

Guetres postérieures largeL

Scoopdyga

L'usage des guêtres postérieures utilisées comme moyen technique pour améliorer le passage des postérieurs lors du saut est désormais très répandu, particulièrement dans les grands concours internationaux. Cet effet est bien visible à l'œil nu et fait l'objet de commentaires divers et variés. Certains souhaitent leur interdiction, considérant qu'il s'agit ni plus ni moins d'un "dopage technique", dont on peut penser qu'il est par ailleurs inconfortable pour les chevaux au vu de certains comportements qu'il suscite (ruades de plus en plus fréquentes, locomotion postérieure modifiée, etc.).

En permettant d'éviter les fautes de postérieurs, leur usage impacte les choix en matière de sélection au niveau de l'élevage. Ainsi, il nous souvient qu'il y a une vingtaine d'années les acheteurs de chevaux répétaient couramment "qu'un bon cheval doit avoir de la force dans le dos, ainsi qu'un bon passage des postérieurs car ceci ne peut guère s'améliorer, alors qu'un cheval lent devant peut s'améliorer avec le temps et la technique"(pas toujours naturelle elle aussi, il est vrai !!). Un mauvais passage de dos était considéré comme plus rédhibitoire qu'un manque de technique devant, et les éleveurs en tenaient compte dans leur sélection.

Aujourd'hui, avec l'usage des guêtres postérieures et le sport business nous sommes presque arrivés à la situation inverse.

Pour apporter un éclairage, interpelé par cette question au CSIO de La Baule lors de la première manche de la Coupe des nations, nous nous sommes "amusés" à comptabiliser (de visu, sans vidéo) les fautes d'antérieurs et de postérieurs lors de la deuxième manche puis lors du Grand Prix (hors barrage). Sans prendre les chiffres à l'unité près (risque d'une erreur ou deux), le résultat est néanmoins patent. Sans tenir compte des fautes à la rivière, nous avons dénombré sur la deuxième manche de la Coupe des nations 26 fautes d'antérieurs et 4 fautes de postérieurs. Dans le Grand Prix, où les cotes des obstacles étaient plus fortes avec, en particulier, des oxers larges (certains à 180 cm), l'écart est moins important, mais nous avons quand même recensé 55 fautes d'antérieurs contre 25 fautes de postérieurs. Il semble aussi que l'usage des guêtres postérieures peut accroitre les fautes d'antérieurs.

Bref, ces éléments sont livrés à la réflexion. D'aucuns, en particulier les chefs de pistes n'ignorent pas cette question et la gèrent, mais les éleveurs ont besoin, eux, de savoir comment orienter leur sélection, sachant que la tâche est d'autant plus compliquée qu'il faut plus de dix ans pour en observer les effets.

On entend que le cheval recherché actuellement doit être respectueux, avec du sang, rapide, (les barrages se courent de plus en plus vite), mais pour combien de temps encore ? A supposer que les guêtres postérieures soient finalement interdites, ou que l'on invente un autre subterfuge, quel type de cheval faudra-t-il sélectionner demain ? Anticiper les critères de sélection devient une tâche ardue !

Heureusement la majorité des chevaux produits sont destinés à des amateurs qui veulent des chevaux faciles, pratiques, et qui, guêtres postérieures ou non, leur procurent du plaisir au fil de leur parcours en commun. Quelle sera la tendance : bien-être du cheval, ici malmené mais dont on entend pourtant parler de plus en plus, ou culte du résultat ?

Paul Dubos

  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A Table 72 Christian Aschard

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
EQT 39 les coins

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr