Fernand Leredde, l'emblématique éleveur s'en est allé
lundi 27 février 2017

Fernand Leredde
Fernand Leredde et son emblématique Papillon Rouge © Hervé Delaroque

Fernand Leredde, le plus titré et le plus reconnu des éleveurs français de chevaux de sport vient de nous quitter à l'aube de ses 86 ans.

C'est incontestablement "un monument" du sport équestre qui disparaît, un des derniers grands noms à avoir propulsé l'élevage normand au firmament de sa réputation internationale. Quelque peu fragilisé depuis une vingtaine d'années par un problème de santé récurent, ayant nécessité des traitements lourds et longs, il avait fini par s'en accommoder et vivre une retraite somme toute presque normale. Depuis quelques semaines, les effets de l'âge avaient fini par faire leur œuvre, nécessitant une hospitalisation et il s'est éteint paisiblement ce week-end.

Créateur en 1988 du Normandy Horse Show au château de Canisy, il fut aussi président de l'ADECNO (devenue Cheval Normandie) . Au cours de ces dernières années il avait continué à se battre pour sauvegarder la spécificité du "cheval de sport anglo-normand" comme il l'avait baptisé. C'est son fils Xavier (cavalier international des années 90), et quelques amis éleveurs qui ont repris ce flambeau.

Mais l'œuvre la plus marquante de Fernand Leredde fut la création de toute pièce après la guerre, d'un élevage, le fameux haras des rouges à St Ebremond de Bonfossé, qui a fourni au sport français et international une pléiade de grands champions du saut d'obstacle et d'étalons de haut de gamme. Parmi ceux ci citons Un Espoir E, (médaille d'Or aux JO de Montréal), Faon Rouge (CSI Pessoa), Nuage Rouge (CSI Delaveau), Papillon Rouge (CSI X Leredde), Kouglof Rouge (étalon HN), Rochet Rouge (Rochet M) (champion d'Europe et médaillé olympique A. Ledermann), Flèche Rouge, (CSI L Van Asten), et plus récemment les Quartz Rouge (CSI J. Hurel) et Tyrol Rouge (CSI Pédro Véniss). Fernand Leredde fut aussi le concepteur ou le découvreur de deux des meilleurs étalons performers mondiaux : Quidam de Revel et Jalisco B. Son credo et sa réussite, ce fut le choix d'une sélection sur les performances sportives, le sang et non plus sur le modèle. Son élevage, partiellement réorienté vers les chevaux de galop (steeples et haies) par Xavier, continue néanmoins à produire des chevaux de CSO qui continueront à promotionner l'œuvre d'une vie tout entière, consacrée à la plus noble conquête de l'homme.

La rédaction de L'Eperon adresse ses sentiments attristés à Francine, son épouse, à Xavier et Isabelle, ses enfants et à toute sa famille et ses proches.

Les obsèques de Fernand Leredde se tiendront en l'église de St Ebremond de Bonfossé vendredi 3 mars à 14 h30.

Commentaires


MICHELE P | 28/02/2017 13:47
toutes les associations feraient bien de prendre de la graine de monsieur Lerredde
Abandonner le modèle et tous les frais que cela incombe en stage et concours, pour se consacrer au sang et aux performances.............!
Adieu ,monsieur et puisse votre manière de voir l' orientation équestre perdurer!
M.Poitau

ERIC F | 27/02/2017 21:30
Papillon Rouge THE référence mondiale !