Good Gousstavv !
vendredi 26 octobre 2018

Gousstavv Courcelle
Gousstavv Courcelle, né chez Yves Chauvin, est le nouveau champion de France des mâles de deux ans. © Studbook Selle Français

C'est Gousstavv Courcelle (Vagabond de la Pomme, sBs et Belle Aime Courcelle par Apache d'Adriers), propriété de son naisseur Yves Chauvin (71) qui domine le Championnat National pour Selle Français de 2 ans.

Il fallait avoir obtenu la note minimale de 15,4/20 lors d'une des huit qualificatives en région pour prétendre se présenter à la Finale à Saint-Lô, région qui draine le plus d'engagés en Finale. Cette année ils étaient quarante-cinq au catalogue (génération des G nés en 2016). Les meilleurs sauteurs de mercredi soir sont revenus sur le devant de la scène pour le rappel jeudi en fin de journée. Leur modèle a donc aussi convaincu. Le profil le plus moderne était sans doute le vice-champion, Gentleman d'Elle (Balko d'Elle et Devinette d'Elle par Natif de Corday) à la famille Pignolet. Sa démonstration à l'obstacle était déjà probante. C'est un cheval à suivre, notamment pour sa tonicité et son respect des barres. Physique agréable et homogène également pour le bai Ghandi Savoie (Canturo, Holst et Rafale Savoie par C Indoctro, Holst), excellent troisième, né chez son engageur Maurice Moine (74). Il s'est aussi distingué pour son sang, noté à 18 et son style à 17.50. Ghandi est aussi le mieux qualifié en région obtenant 17.04 à Chazey sur Ain.  Dix chevaux sont approuvés pour reproduire dans la race Selle Français dont deux fils de Vagabond de la Pomme, le gagnant Gousstavv Courcelle et Grand Prix (mère Cori Van de Helle, Bwp par Cesar Van de Helle, Bwp) à Laétitia de Moustiers (49). Les produits de ce grand performer sont des sauteurs, ils montrent de la force, une certaine dimension, mais leur légère épaisseur est à surveiller, ainsi qu'un bon apport de sang. Facile et actif, Gousstavv Courcelle n'en a pas manqué sur les barres. La lignée Rantzau était bien représentée, notamment via Cornet Obolensky (six inscrits et un approuvé: Génération Ixe) mais si Cornet était un sacré compétiteur, il faudra tout de même vérifier s'il croise bien avec des mères Selle Français.

Nul n'a besoin de trop les préparer pour autant ! Cela devient rare mais des chevaux (sur)préparés accusent toujours des coups de dos exagérés, voir suspects. Deux ans n'est un âge facile à juger, les chevaux sont en croissance, l'enjeu est relatif mais l'aspect commercial n'est sans doute pas à négliger si l'on en juge par le nombre d'étrangers (Belges, Hollandais...) qui fréquentent les Finales Selle Français à Saint-Lô. Un bon signe. 

Votre Magazine L'Eperon a récompensé les deux mâles les mieux notés dans le dispositif du saut en liberté (17.63/20): le gagnant et  Ginseng Boisdeville (Mylord Carthago et Valse du Boisdeville par Couleur Rubin, Old). Le seul produit de Mylord qui s'est montré tonique sur les barres, styliste, généreux et rapide mais bien cabotin en mains.  

Autres sujets intéressants: Bonne qualité pour des chevaux agréés qui restent à construire comme l'approuvé Graal de Treho (Taquin de L'Extase avec la lignée de Quorida de Treho, CSIO pour la Suisse) qui est un cheval pas très gracieux mais bourré de moyens. Commentaires élogieux pour Girolata Mont Oger (qualifié à Saint-Lô avec la 2ème meilleure note des 2 ans soit 16.85) issu d'Up To You ou encore Gerfaut du Mandois (Volnay du Boisdeville x Paddock du Plessis) qui décroche 17.50 sur les moyens et dans l'équilibre. Tous ces approuvés le sont pour un an. 

Gousstavv Courcelle

Il gagne ce Championnat National après avoir montré de l'aisance et du respect sur les barres. Son physique est musculeux mais sa tête plutôt commune. Sa lignée maternelle, notée 10/10, est bien identifiée dans le stud-book Selle Français et riche d'indicés portant quasi exclusivement l'affixe "Courcelle" d'Yves Chauvin. C'est la descendance de Tournebride L A, excellente reproductrice à l'origine notamment de Kalinka LB (Sans Souci), ISO 157/83, CSI avec Michel Robert, Over Bride (Sans Souci), ISO 154/89...