La Bouloye change de main
mercredi 07 mars 2018

Audrey Marchand et Anthony Vauquelin Haras de la Bouloye
Audrey Marchand et Anthony Vauquelin aux côtés de Dexter Leam Pondi, toujours en forme du haut de ses 27 ans ! © Sylvia Flahaut

Après plusieurs décennies à la tête du haras de la Bouloye, situé à Wirwignes (62), le docteur Jean-Noël Poitau et son épouse Elisabeth ont décidé de passer la main. Audrey Marchand, vétérinaire, et son compagnon Anthony Vauquelin ont choisi de relever le défi.

Après quatre années de collaboration, le jeune couple, originaire pour Audrey de la région, et pour Anthony de Normandie, est en passe de racheter la totalité du haras de la Bouloye, activité et immobilier. Et de continuer le travail accompli par le couple Poitau pendant de longues années. Après avoir fait mon école de vétérinaire à Nantes, j’avais à cœur de revenir dans le Nord/Pas-de-Calais, ma terre natale”, pointe Audrey. Après avoir enseigné une année dans son école, suivi l’équipe de France de voltige, notamment à Lexington, pendant deux ans, avoir exercé à l’écurie des Charmes, en Australie et à Bayeux en Normandie, Audrey Marchand décide de remonter pour devenir vétérinaire itinérant. Quand elle a l’occasion de collaborer avec Jean-Noël Poitau sur l’activité du haras, elle n’hésite pas. “J’avais pas mal pratiqué la gynécologie et c’est une spécialité qui m’attirait tout particulièrement. En 2015, avec Anthony, nous avons donc racheté la partie reproduction du haras”.

La transition entre le couple Poitau et les repreneurs se fait en douceur. Et Audrey et Anthony, à l’aube de racheter le haras en totalité, se montrent reconnaissant. “Jean-Noël nous a laissé un très bel outil et il se montre encore très disponible lorsque nous avons besoin de ses conseils. D’ailleurs, la volonté du couple est de continuer sur la lancée de l’activité entreprise il y a une trentaine d’années. Cette année encore, Kannan, Dexter ou Ensor VDH Pleville, entre autres, seront présents au haras. Mais nous pouvons évidemment obtenir une multitude de semences très rapidement, car nous souhaitons que nos clients aient le choix, pointe Audrey. Nous voulons continuer à proposer une belle carte d’étalons et faire en sorte de conseiller du mieux possible ceux qui souhaitent élever”.

Si vous souhaitez rendre visite à ces performers et faire la connaissance d’Audrey et Anthony, une porte ouverte est organisée au haras le 24 mars prochain, à partir de 14h.