WBFSH : un deuxième classement est sorti

mercredi 07 juin 2017

  • imprimer

Après un premier classement arrêté à fin mars, la fédération internationale des élevages de chevaux de sport (Wbfsh) vient de sortir un deuxième classement provisoire des différents stud-books dans les trois disciplines principales que sont le dressage, le saut d’obstacles et le concours complet.

Lorenzo de Luca et Halifax van het Kluizebos largeL

Horse Power

lexington 2017 Maxime Livio et Qalao des Mers largeL

FEI

 	Isabell Werth - Weihegold - Omaha 2017 largeL

Scoopdyga

Lorenzo de Luca et Halifax van het Kluizebos

Maxime Livio et Qalao des Mers

Isabell Werth et Weihegold ont donné le ton d'entrée à Omaha

previous video next video

On l’attendait, il vient maintenant de sortir sur le site www.wbfsh.org, avec des résultats arrêtés fin mai… Ce classement, bien que très provisoire, livre déjà les premières tendances.

 Saut d’obstacles, un petit nouveau entre dans la danse

Concernant le saut d’obstacles, le circuit Coupe du Monde a un impact important sur ce classement provisoire Wbfsh. La gagnante de la finale sous la selle de Mac Lain Ward, HH Azur, sBs (Thunder vd Zuuthoeve) cède toutefois pour le moment la première place du classement individuel qu’elle occupait en mars à Halifax vh Kluizebos, bwp (Heartbreaker). La monture de Lorenzo de Luca mène son stud-book, le Bwp, en tête du classement provisoire arrêté fin mai. Le Bwp est suivi d’assez prêt par le Kwpn, dont le leader est le cheval de Kent Farrington, Creedance (Lord Z) devant Arrayan (Baloubet du Rouet), qui évolue avec l’Espagnol Luis Alvarez Moya. On trouve à la 3e place le Holstein, emmené par la grise de Ludger Beerbaum, Chiara 22, 4e du classement individuel.

Celui-ci est suivi du Oldenburg-International, OS, cher à Paul Schockemoële qui en fut le fondateur à la toute fin du 20e siècle. Ce stud-book, axé uniquement sur le saut d’obstacles, a vu le jour après une tentative infructueuse de rapprochement entre l’Oldenburg originel et le stud-book Z. Il fait ici une entrée remarquée en haut du tableau des élevages qui comptent, alors qu’il ne figurait qu’à la 12e place en 2016. Son meilleur élément est pour l’instant l’imposant cheval de l’américaine Margie Golstein-Engle, Royce (Café au Lait), 5e en individuel. A suivre de près donc.

Le SF prend la 5e place, juste devant les deux autres stud-books belges, sBs et Z. Rappelons que notre élevage finissait la saison 2016 en 7e position. « L’équipe » 2017 (en fait les six meilleurs du classement individuel) est intégralement remaniée, à l’exception de la valeureuse Mic Mac du Tillard (Cruising), encore 18e à l’âge de 17 ans du classement individuel avec David Will (USA). Mic Mac devance ses coéquipiers, alors que son retour prochain au Haras du Tillard en vue d’une carrière de poulinière vient d’être annoncé. L’équipe compte aussi Quatrin de la Roque (Quick Star) avec Julien Epaillard (23e), Twentytwo des Biches (Mylord Carthago) de Romain Duguet, qui figure à la 32e place du classement individuel après une belle 2e place en finale Coupe du Monde. Les autres participants sont Ratina d’la Rousserie (Quaprice BM), 40e avec Pénelope Leprévost, Sultan du Château (Kannan), 49e, et Seringuat (Chef Rouge), qui vient de quitter Cian O’Connor pour Geir Gulliksen, 58e.

Le sBs est 6e avec HH Azur, mais aussi les chevaux de Kevin Staut, Rêveur de Hurtebise-HDC (28e) et Ayade de Septon-HDC (111e), ainsi que Vagabond de la Pomme (122e) chez Pénélope Leprévost.

Tout comme en 2016, on note donc à nouveau un bon tir groupé des trois stud-books belges en tête de la discipline parmi 45 stud-books en lice. Le Selle Français améliore sa position alors que l’Anglo-arabe figure maintenant en 20e place du classement, en légère progression par rapport à 2016, grâce notamment à Quenelle du Py (Trésor du Renom).

 

Complet, les Pur-sang évincés et pourtant…

En ce qui concerne le concours complet, notre élevage est à l’honneur dans le classement individuel, puisque Qalao des Mers (Iolisco de Quihon) prend la 2e place avec Maxime Livio emmenant ainsi le stud-book SF à la 3e place du classement par équipe, alors que Pizarra 28 50, 38e en individuel sous la selle de l’espagnol Esteban Benitez Valle, fruit de l’exil de Trésor du Renom en Espagne pendant les années 2008, 2009, est le leader des Anglo-arabes, stud-book classé 8e.

En ce qui concerne le Selle Français, l’équipe se compose de Qalao des Mers, Samourai du Thot (Milor Landais), 19avec Julia Krajewski (Ger), Rubis de Prere (Fedor de Seves), 24avec Pietro Sandei (It), Tina de la Fieffe (Chef Rouge), 45avec Maxime Livio, Pivoine des Touches (Nykias), 66e avec Donatien Schauly, et Titou (Geraldo), 106avec Cédric Lyard. On notera qu’un certain nombre de chevaux sont absents du classement individuel, notamment celui dont le nom devrait s’inscrire en tête, devant Qalao des Mers qui n’occupe que la 2e place. Pas de 4e ni de 5e… Ces absents ne sont pas pris en compte car n’appartenant pas à un stud-book repris par la fédération des chevaux de sport. Ceux-ci sont souvent des Pur-sang anglais ou issus de Pur-sang anglais croisés avec des juments locales. C’est un peu dommage de ne mentionner ni leur nom, ni leur origine dans le classement individuel, même s’ils ne participent pas au classement par stud-book. D’autant que la discipline doit beaucoup à ces chevaux d’hippodrome, nombreux et performants notamment en Australie et Nouvelle-Zélande, ainsi qu’en Grande-Bretagne.

C’est le stud-book Holstein, habitué des places d’honneur, 3e en 2016, qui prend la tête du classement par stud-book, avec à sa tête Mr Candyman (Canto) monté par Philip Dutton (USA), devant le stud-book irlandais Ish, leader du précédent classement. Suit le SF, 4e en 2016,  qui précède le Kwpn et le Hanovrien.

 

Dressage, la stabilité

Enfin, en dressage, le podium par stud-book est tenu par le Kwpn, suivi du Hanovrien puis du Oldenburg, trois stud-books qui dominaient déjà la discipline fin 2016. C’est la jument régnante Weihegold, old (Don Schufro) qui s’empare du classement individuel après sa victoire, entre autres, en Coupe du Monde sous la selle d’Isabelle Werth (All), cavalière qui place aussi Emilio 107, west (Ehrenpreis) en deuxième position devant Verdades, kwpn (Florett AS) avec l’américaine Laura Graves et Nip Tuck, kwpn (Don Ruto), le cheval de Carl Hester (GB) .

Le Selle Français, dont ce n’est pas la spécialité, se classe 21e grâce à Rock’n Roll Star (Joeris), 190e , et Quartz of Jazz (Lawrence), 222e.

Ce classement devrait, à partir de maintenant, être réactualisé chaque mois, jusqu’à son échéance, fin septembre 2017. Rien n’est donc encore joué.

Patricia Cagé

Theault
Spécialiste du transport pour chevaux depuis 1924
Laboratoires Audevard
Ce qui nous rassemble, la santé et la performance du cheval.
  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A Table 82 Manuel Godin

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
EQT 39 les coins

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr