Les 5 et 6 ans sont entrés en action à Fontainebleau
vendredi 31 août 2018

Darkhorse Brimbelles grande semaine fontainebleau 2018
Chez les 5 ans, Darkhorse Brimbelles est bien engagé dans la course aux "Elite" © Eric Fournier

La génération des 5 ans, forte de 335 concurrents a effectué son second parcours hier, jeudi, dont le résultat va déterminer les 70 qualifiés pour la finale de dimanche matin. Les produits de Kannan, L’Arc de Triomphe, Diamant de Semilly y affichent une forte présence .

Le premier parcours des 5 ans a donné des résultats assez disparates, en effet les juments en piste sur le grand parquet ne sont que 44% à réaliser le sans faute alors que les mâles et hongres ont été nettement plus performants sur le parcours du petit parquet avec un taux de réussite de 57%. Les pourcentages de sans pénalités dans le second parcours ne nous sont pas communiqués à l’heure où nous écrivons ces lignes mais la réalisation du double sans-faute est la condition nécessaire pour participer à la finale. Quelques sujets se sont déjà bien engagés dans la course aux Elite, citons de façon non exhaustive, Darkhorse Brimbelles, Diego Tame (Air Jordan), Désir d’Espoir (Vagabond de la Pomme), Djagger Semilly (Diamant de Semilly), Danemark et Domino des Celtes (Action Breaker) Dolce Vita du Landel (Kannan) .

 6 ANS : LES CAVALIERES DE PLUS EN PLUS PRESENTES

La génération des 6 ans forte de 220 partants a effectué son premier parcours sur le sable de la carrière des princes avec un taux de réussite de 56%. La seconde qualificative se déroule ce vendredi sur le grand parquet à l’issue de laquelle les 50 meilleurs seront retenus pour la finale de dimanche après midi. Difficile de faire des pronostics individuels à ce stade de la compétition, pour une génération qui semble toutefois d’excellente qualité avec pas mal de sujets prometteurs .La qualité de leur préparation a été également remarquée au même titre que le nombre croissant de cavalières qui officient dans cette génération. L’un serait-il la conséquence de l’autre ? Difficile à dire, mais la gente féminine en tout cas s’y met de plus en plus en valeur.