Les champions du monde de dressage ont été couronnés de succès ce week-end à Ermelo

mardi 08 août 2017

  • imprimer

Des chevaux magnifiques, d’excellents cavaliers et quelques belles surprises. Le Championnat du Monde pour jeunes chevaux de dressage s’est déroulé du 3 au 6 août 2017 à Ermelo aux Pays-Bas où les meilleurs chevaux de 5 ans, de 6 ans et de 7 ans représentant 14 pays différents ont concouru pour le titre suprême.

Fiontini largeL

Ermelo Young Horses/www.ermeloyh.com

Sultan des Paluds largeL

Ermelo Young Horses/www.ermeloyh.com

Lordswood Dancing Diamond largeL

Ermelo Young Horses/www.ermeloyh.com

Don Martillo largeP

Ermelo Young Horses/www.ermeloyh.com

Fiontini, championne des 7 ans

Sultan des Paluds, vice-champion des 7 ans

Lordswood Dancing Diamond, champion des 6 ans

Don Martillo, champion des 5 ans

previous video next video

Le début de la compétition était déjà à la hauteur de cet événement international. Les 5 ans sont entrés en premier dans le rectangle devant les juges le 3 août. Leur préliminaire avait été divisé en deux groupes comme pour les 6 ans, ce qui n’était peut-être pas très juste pour les concurrents mais qui laissait les spectateurs dans un suspens pour connaître la suite. Avant-dernier à se présenter le 3 août, Don Martillo resta fidèle à sa réputation « veni, vidi, vici » gagnant la qualificative avec 9,76 points. Pas vraiment une surprise pour ceux qui connaissent les performances de ce bel étalon noir de Don Juan de Hus x Benetton Dream qui appartient en co-propriété à son éleveur Axel Windeler et à Dr. Mario von Depka Prondzinski, qui a créé il y a peu l’étalonnage Gut Lonken. Don Martillo fait d’ailleurs partie des étalons-reproducteurs qui ont récemment été approuvés pour la race SF, il est aussi labellisé France Dressage. En 2016, Don Martillo avait gagné les Bundeschampionate à Warendorf (étalon 4 ans).Il est sorti du testage de 14 jours à Schlieckau en 2016, des deux compétitions sportives pour étalons en février et en mars 2017 comme meilleur étalon. Aujourd’hui, Don Martillo est de nouveau sous la selle d’Ann-Christin Wienkamp qui a su mettre en avant les qualités naturelles de son protégé.  Avec beaucoup de confiance en sa cavalière et toujours devant les aides, Don Martillo a impressionné par son énergie, sa légèreté dans les mouvements, sa locomotion ample et régulière et par la fluidité de la reprise. Les juges ont beaucoup apprécié le travail au galop bien monté. Les notes de 10 pour le trot et le pas, 9,2 pour le galop et 9,8 pour la perspective l’ont mis favori pour la finale. Le 6 août, le couple n’a pas déçu. Les juges leur ont donné les meilleures notes de tous les concurrents 5 ans ce qui a permis à Don Martillo de gagner avec une note finale de 9,74 points.

Le niveau des 5 ans a été très élevé et chacun des cavaliers grands spécialistes dans la présentation des jeunes chevaux est venu pour rentrer avec une médaille. Andreas Helgstrand a su améliorer ses résultats de la qualification pour gagner une place et terminer comme vice-champion avec Ferrari Old, un étalon bien élastique de Foundation x Hotline avec 9,2 points. 10 chevaux qui ont participé à ces championnats appartenaient à Andreas Helgstrand, 8 se sont qualifiés pour la finale dont la grande jument Casablanca (Conen x Fidertanz) qui termine 4ème ex-aequo des 5 ans sous la selle de la cavalière australienne Simone Pearce. Très joli à voir fut la reprise de Sisters Act OLD  (Sandro Hit) avec Dorothée Schneider qui a de nouveau fait preuve d’une excellente équitation classique (4ème place ex-aequo). La médaille de bronze revient aussi au Danemark, Hesselhoej Donkey Boy qui avait doublé Ferrari dans la qualification, se fit dépassé par Ferrari dans la finale.

 

L'or pour Lordswood Dancing Diamond dans les 6 ans

 

Lordswood Dancing Diamond  (Dancier x Wolkenstein II) est devenu Champion du Monde des 6 ans. Ce fut une des très belles prestations lors du championnat. L’hongre hanovrien s’est déplacé avec une grande régularité sans jamais perdre la cadence ou le rythme, toujours en équilibre avec une arrière-main active qui allait loin sous le cheval. Les juges ont donné une note de rêve pour la „Durchlässigkeit“ (facilité sous la selle/décontraction) avec un 9,8 bien mérité par sa cavalière, Anne-Kathrin Pohlmeier, qui depuis trois ans est en charge de la formation de ce talent des rectangles. La note de 10 pour la perspective comme cheval de dressage laisse présager un bel avenir. Pourtant les débuts de Lordswood Dancing Diamond avait été un peu compliqué. En 2016, le hongre était Champion aux Bundeschampionate à Warendorf. Puis, le couple a été 3ème lors de la qualification aux Championnats du Monde, mais très sensible, le hongre n’avait pas supporté le stress et la finale avait été compromise (14ème place).

 

Governor Str a a obtenu une des deux médailles pour les Pays-Bas: 2ème place avec la note finale de 9,06 points. L’étalon KWPN approuvé descend de Totilas x Jazz, sa mère étant une propre soeur de Parzival. Après la 9ème place suite à la qualification, sa cavalière Adelinde Cornelissen savait qu’elle devrait prendre des risques si elle voulait être bien placée à la finale. Le 3ème sur le podium a été Quel Filou OLD ( Quaterback x Stedinger) sous le cavalier Severo Jesus Jurado Lopez de l’écurie d’Andreas Helgstrand. On se souvient que Quel Filou a été vendu lors d’une vente P.S.I. en 2014 pour 1 Million d’Euros au Luxembourg. L’année dernière, le cheval devenait vice-champion du monde des 5 ans. Entre-temps, Andreas Helgstrand avait fait son acquisition et en bon homme d’affaires avisé, il a déjà revendu le cheval en juillet. La 4ème place fut attribuée à Sir Skyfall OLD, un étalon très élégant issu de Sandro Hit x K2 qui présentait un très bon pas noté 9,5.

Un cheval élevé en France vice-champion des 7 ans

La finale des 7 ans qui s’est déroulée samedi  5 août a couronné la jument danoise Fiontini pour la 3ème fois de suite championne du monde, toujours avec le même cavalier Severo Jesus Jurado Lopez. Les attentes étaient énormes et la pression à son comble quand la jument est partie dans une foulée de galop après le premier arrêt de salut au lieu de continuer au trot. Ensuite, Fiontini fut bien obéissante, mais quelques petites fautes ont poussé les jyges à baisser la note pour soumission à 8,6. Toutes les figures au pas furent bien réussies ainsi que le galop bien montant et ample avec de belles demi-pirouettes; la jument a bougé avec beaucoup de rebond et a montré du potentiel pour le rassembler. Fiontini qui fait envie a aussi changé de propriétaire en 2016.

Le vice-champion Sultan des Paluds de Soliman de Hus x De Niro est un hanovrien né en France. L’hongre alezan a été élevé par la S.C.E.A. du Vieux Capeau, Dr. Pablo Bouillot, Haras des Paluds, qui est encore son propriétaire. Il a été champion de France des 3 ans (femelles et hongres) en 2013, vice-champion de France des 4 ans et 3ème des 5 ans. Sous la cavalière néerlandaise, Kirsten Brouwer, qui le forme depuis une année, Sultan des Paluds a présenté une belle reprise avec un trot bien élastique et cadencé noté 9. Le pas a été ample. Avec une perspective de 9,0 comme cheval de dressage Kirsten Brouwer a rempli le contrat et continuera à faire évoluer le cheval.

Dans toutes les épreuves, on a pu voir des chevaux d’une grande qualité, certains déjà bien connus à cause de leur prix d’achat faramineux ou du fait qu’il s’agit des étalons approuvés. Beaucoup disposent déjà d’un beau palmarès sportifs par rapport à leur âge. Les bien placés sont également sous la selle des cavaliers hautement professionnels et très motivés.

Pour rappel, 4 chevaux ont représenté la France lors de ces championnats : Daydream d’Arion (hongre, han, de Don Diamond x Lauries Crusador, cavalière Isabelle Gayot) dans les 5 ans, Diamondgio LTH Dressvalue (étalon, old, de Diamo Gold x Pik Noir, cavalière Léna Thouvenin) et Girello VWM (hongre, KWPN, d’ Andretti x Royal Dance, cavalier Julien Vincent) dans les 6 ans, Aliz de Lauture (SF, de Karamel de Lauture x Looping, propriétaire Haras de Lauture, cavalière Claire Gosselin). Tous ces couples ne se sont pas qualifiés pour la finale

Les résultats ICI

Sabine Mottet

  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A Table 85 - Anne-Sophie et Arnaud Serre

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
EQT 39 les coins

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr