Pompadour : Carton plein pour Thomas Carlile dans les 5 ans !
lundi 24 septembre 2018

pompadour championnat cycle classique 5 ans
Le partenariat entre Thomas Carlile et l'élevage de Béliard a été pour le moins fructueux lors de la finale des 5 ans à Pompadour ! © PSV Photo

Une finale faste encore pour Thomas Carlile associé à l’élevage de Béliard de M. Gérard Brescon, les deux hommes ont classé leurs élèves aux premières loges !

Thomas Carlile a réalisé un beau doublé avec Darmagnac et Dartagnan de Béliard, respectivement sacrés champion et vice-champion des cinq ans 2018, sans oublier le petit dernier : Django de Béliard quatrième du championnat, mention Elite.

Déjà troisième des quatre ans l'an passé et auréolé de la mention Elite, Darmagnac de Béliard aura dominé tout le championnat et ce, dès le dressage. Le fils de Canturo*Bois Margot associé à la bonne souche de Moyon par Barbarian a une nouvelle fois démontré tout son potentiel en concluant son championnat avec la belle moyenne de 27,80. "Il fera les grosses épreuves", selon son naisseur Gérard Brescon

Son dauphin, Dartagnan de Béliard, est un étalon agrée Selle Français par Quite Easy et Royce de Kreisker (Diamant de Semilly), elle même issue de  l’Anglo-Arabe Ifrane, à l'origine de l’élevage de Madame Planson (Mylord Carthago, etc). Dartagnan est aussi le frère utérin de Birmane (Vargas de Ste Hermelle) ICC 155 en 2017, qui a récemment terminé deuxième du CCI **de Millstreet

Django de Béliard, fils de Lux Z marié à la souche du Maury (Vieuxsinge), s'est quant à lui montré régulier sur tous les ateliers. « Il était  qualifié pour la finale des quatre ans l'an dernier mais il n'est pas venu, nous sommes contents de lui en cette année de cinq ans, il a un bon mental et se déplace bien… », nous confiait son naisseur. Nul doute que ces trois mousquetaires «  Béliard » feront parler d’eux à l’avenir… 

Outre le leadership de Thomas Carlile, un autre cavalier s'est distingué dans ce championnat des cinq ans. Il s'agit du sympathique cavalier de la Garde Républicaine, Fabrice Lucas. Il s’est interposé à la troisième place de ce championnat des cinq ans avec Dandy de la Cour. Ce hongre Selle Français repart lui aussi avec la mention Elite. Né dans la Manche (50) au sein du célèbre Haras du Brêm de Jean Luc Couétil, il est le fils de Levistan (Han) et le petit fils de Calypso d'Herbiers. Lui aussi a réalisé un excellent championnat en signant un double sans faute au cross et à l'obstacle. "Je l’ai eu à trois ans comme ma seconde monture Delire Delque (Niagara d’Elle), un hongre SF lui aussi gratifié de la mention Elite et cinquième du championnat cette année. Tous les deux ont fait quatre tours à cinq ans pour 3 premières primes. Dandy a une bonne tête, il est régulier, je redoutais un peu le CSO car le cross n’avait pas fait trop le tri (Nicolas Burtin était le nouveau chef de piste aux commandes du cross, ndlr) et j’ai vu pas mal de barres tomber dans les Cycles Libres, mais finalement tout s'est bien passé avec les deux chevaux….", expliquait Fabrice Lucas. 

Dame de Cœur Tardonne, née dans le Centre chez Gilbert Galliot (18), était Elite l'an passé. Montée par Camille Lejeune, elle est la meilleure jument de ce championnat avec une sixième place et une mention Excellent. Au total, sept chevaux ont obtenu la mention Excellent, contre neuf pour la mention Très Bon. 

Dans le critérium, qui prend en compte les chevaux étrangers en plus des chevaux français, la pôle position est restée inchangée avec Darmagnac de Béliard. La seconde place est revenue à la jument Oldenburg Fromecs Daya Flamenco (Je t'aime Flamenco, BWP) pilotée par Mathieu Lemoine, récemment installé à Flèche dans la Sarthre. Dandy de la Cour est toujours troisième. 

Les résultats du championnat des 5 ans

Les résultats du Critérium des 5 ans