Banco pour Beerbaum !
mardi 18 novembre 2003

beerbaum-bombe-portrait
Ludger Beerbaum - Ph. Cosinus Prod

Avec quatre victoires sur le circuit du Rider's Tour, Ludger Beerbaum a donc partie gagnée avant d'arriver à l'étape finale de Munich où il recevra, comme en 2002 et en 2001 un chèque de 250.000 euros...

Le Riders Tour est un circuit international se déroulant en Allemagne et en Angleterre et qui trouve sa conclusion le dernier week-end de novembre dans la magnifique Olympiahalle de Munich. Ce circuit, institué par Paul Schockemöhle en 2001, est réservé aux trente premiers cavaliers mondiaux (classement FEI/Gandini) . Il est constitué de neuf étapes et doté de 835 000 euros. Si Ludger Beerbaum a déjà assuré sa victoire, il reste 400.000 euros à partager entre une vingtaine de cavaliers pour les 9 places suivantes.Le Munich Indoor offrant par ailleurs 250.000 euros de dotation en plus des 835.000 euros du classement sur le circuit , ce sont donc au total 1.085.000 euros qui seront distribués dans la capitale de la Bavière, de quoi s'offrir pas mal de bières !

Derrière Ludger, une belle lutte se profile entre le triple vainqueur de la Coupe du Monde Rodrigo Pessoa, l'Anglais Michael Whitaker, les Allemands Marcus Ehning et Otto Becker, le Suédois Rolf-Goran Bengtsson et l'Américain Peter Wylde.Dans l'épreuve par équipes de sponsors, le team Audi Quattro auquel appartient Ludger compte encore un léger retard sur le team Illbruck de Toni Hassmann.

Pas de cavalier français pour cette finale munichoise cette année, mais le Riders Tour les tente de plus en plus. Florian Angot, remplaçant lors du championnat d'Europe de Donaueschingen, a pu en juger la difficulté en s'engageant dans l'étape qui se disputait le samedi. Edouard Coupérie, aficionado du circuit allemand, espère pouvoir s'y engager en 2004. Paul Schockemöhle attend les conclusions de la saison avant de songer au Riders Tour 2004. La volonté était d'internationaliser ce circuit indoor et outdoor et plusieurs concours européens ont manifesté leur intérêt : Suède, Suisse, Espagne, Hollande et… France sont sur les rangs. L'intégration d'un concours français dans ce circuit très médiatisé en Europe du Nord revêtirait un intérêt indéniable pour le saut d'obstacles français.

Le Grand Prix Nestlé de Munich se disputera le dimanche 30 novembre après-midi sur le format habituel du Riders Tour : une première manche suivie d'une seconde manche appelée "tour gagnant" où les dix meilleurs se disputeront la victoire au chronomètre. Pour les Français qui ont le câble, il sera diffusé sur la chaîne allemande ARD à partir de 16H00.