Bosty, le bolide sous le soleil radieux de Chantilly
lundi 23 avril 2007

chantilly7-bost-jovis
Roger-Yves Bost et Jovis de Ravel - Ph. Claude Bigeon

Roger-Yves Bost et Jovis de Ravel (Echogène Latour) se sont offert le grand prix Scalbert-Dupont du CSI 2* de Chantilly le 22 avril, avec, en prime, le prix de la ville de Chantilly la veille. Impressionnant !

On pouvait s’y attendre puisque Bosty est le meilleur Français au classement international, mais le parcours concocté par Gérard Delporte n’avait rien d’une promenade de santé. Sur un terrain en herbe tout en pentes et en biais, avec le soleil (implacable) de côté, les deux après-midi de suite, il a fallu montrer tout son talent : « Jovis n’avait jamais gagné de grand prix en international mais il a déjà à son actif 14 épreuves internationales quand même. Je ne sais pas où ce cheval peut aller, mais à chaque fois que je passe à l’échelon supérieur, il répond présent. Sur ce parcours, avec des barres à 1,45/1,50, les enchaînements étaient techniquement compliqués et certains oxers très larges : rien d‘évident en fait.» Bosty et Jovis s’offrent un double sans faute. Seuls huit couples sur les 40 partants ont réussi le sans faute.

Les deux jours, Bosty est le plus rapide. Le samedi déjà avec Jovis, il a même réalisé un score écrasant de 28’’62, alors que la majorité caracole au-delà des 33’’... Lors du grand prix du dimanche après-midi, il a remporté de 90’’ le duel qui l’opposait à l’Irlandais Gerry Flynn montant Mo Chroi. L’Irlandais était extrêmement rapide ? Bosty ose, fait le spectacle en frôlant la catastrophe sur un vertical et forcément, passe très au-dessus là où d’autres récolteraient un refus ! Du grand art je vous dis.

Résultat, les 5000 personnes serrées sur l’amphithéâtre de verdure de l’hippodrome étaient enthousiastes. Le CSI 2* de Chantilly, couru en même temps qu’un CSO en parallèle sur deux pistes voisines, a rempli son contrat : « pour sa 1e édition au printemps, il a attiré beaucoup de monde, il semble que Chantilly ait une réputation établie car nous avons dû refusé 40 étrangers. Nous avons donc 215 chevaux de grand prix et 1300 engagés sur l’ensemble des épreuves," souligne le responsable de l’équipe organisatrice, Gérard Manzinali.

Rendez-vous en septembre car le CSI passe de 3 à 4* du 8 au 10 septembre et il sera doté de 200 000 euros de prix.

Photos de Roger-Yves Bost, Gerry Flynn et Alex Rident par Claude Bigeon