Deauville, la grande répétition
jeudi 16 juin 2005

affiche deauville 2005
affiche deauville 2005

Le terrain en herbe de Deauville va donner l’occasion aux équipes de France Juniors et Jeunes Cavaliers de parfaire leurs réglages avant les championnats d’Europe. Mais il s’agira aussi d’un des derniers tests pour les cavaliers qui vont courir les championnats de France à la fin du mois.

Le directeur des équipes de France Christian Paillot et le sélectionneur national Jean-Maurice Bonneau ont désigné Deauville comme l’ultime préparation pour les équipes de France juniors et jeunes cavaliers avant les Championnats d’Europe (du 6 au 10 juillet à Schaffhausen, en Suisse). "D’énormes efforts ont été consentis par l’organisation sur le terrain et le paddock, explique J.-M. Bonneau. "De plus, Deauville se trouve idéalement placé dans le calendrier international, à 3 semaines de l’échéance de l’année. Sans parler que la plupart des membres des équipes sont normands ! ". Après leurs excellents résultats lors du concours international de Compiègne (victoire par équipe en junior, victoire individuelle en jeunes cavaliers, 3èmes par équipe), ces champions en herbe vont donc découvrir le magnifique cadre de l’hippodrome de la Touques. Jérôme Navet, Charlotte Léoni, Emeric George, Alexandra Paillot, Nils Candon pour les juniors, Mathieu Billot, Julien Daunat, Adélaïde Malandain, Benjamin Devulder et Valentine Pozzo di Borgo pour les jeunes cavaliers, auront fort à faire pour espérer s’imposer.

Peter Wylde, hérite du statut de tête de série N°1 du concours et se place du même coup parmi les favoris pour la victoire dans le Grand Prix. La tête de série n°2, Michel Hécart, défendra sans doute vaillamment ses chances, puisque son étalon Kannan semble avoir retrouvé la forme, d’autant que le couple s’était imposé dans l’épreuve reine en 2003. Julien Epaillard, Laurent Goffinet, Christian Hermon ou Patrice Delaveau pour la France mais aussi Philippe Lejeune (Belgique), Rutherford Latham (Espagne) ou encore Tim Stockdale (Angleterre) auront tous une carte également à jouer.

Il ne faudra pas rater outre le Grand Prix du dimanche vers 15h, la spectaculaire épreuve de 6 barres du samedi après-midi.