Des sables du désert à Toulouse
jeudi 26 février 2004

abu dhabi-endurance
Virginie Simon(Piacenza) et Léonard Liesens (Arazi)- Ph. www.endurance-belgium.com

A peine rentré d'Abu Dhabi où s'est disputé le 19 février une des plus prestigieuses épreuves sur 160 km, la President Cup, L'entraîneur français d'endurance animait le séminaire de l'équipe de France.

Pierre Cazes avait réuni le 21 février à Toulouse l'élite des cavaliers d'endurance pour un débriefing des championnats 2003 et la présentation de la saison 2004. Une saison qui s'annonce bien longue face à la prochaine échéance, le Mondial 2004 se disputant à Dubaï aux Emirats Arabes Unis en janvier 2005 ! Mais d'ici là les cavaliers en lice pour la sélection auront de sérieux rendez-vous pour se préparer avec un circuit d'épreuves longues distances de plus en plus relevé.

Photo: Virginie Simon(Piacenza)et Léonard Liesens (Arazi)- www.endurance-belgium.com

Cette année les propriétaires des meilleurs chevaux français étaient conviés au séminaire: " Dans un circuit qui prend de l'importance avec des organisateurs qui font de gros efforts pour mettre en place des épreuves prestigieuses il faut que les propriétaires trouvent plus de considération. Je pense que l'évolution de l'endurance peut permettre de voir naître une association analogue à celle qui existe pour les propriétaires de chevaux de CSO. Beaucoup sont éleveurs et les performances françaises offrent une vitrine qui doit être profitable à tous. " Pierre Cazes avait tout lieu d'être satisfait de son voyage aux Emirats Arabes Unis car les 3 français engagés sur cette course disputée dans le désert sur des pistes plates ont réalisé de bonnes performances compte tenu d'une préparation assez limitée avec une arrivée sur le site une semaine seulement avant la course : " Sunny Demedy avec Galicia était dans le groupe de tête qui tournait à plus de 22 km/h de moyenne jusqu'au 4e vet-gate. La jument a passé le contrôle mais Sunny a senti qu'elle n'avait pas assez de préparation pour aller jusqu'au bout à ce rythme là et à préférer abandonner. Virginie Simon termine à la 11e place avec Piacenza ( jument avec laquelle elle est vice-championne de France et qui après la vente d'Elza de Gion sera sa monture de tête) et Joël Marescassier 23e avec Alimanda. C'est une bonne expérience, nous savons que si nous voulons être dans le coup au prochain mondial il faut aligner des chevaux capable de tourner à plus de 21 km/h !"

Pour préparer ce sacré challenge Pierre Cazes pourra confronter ses cavaliers aux équipes étrangères à l'occasion de plusieurs CEI O. L'idée d'un Concours d'Endurance International Officiel avec une Coupe des Nations qui s'est concrétisée l'an dernier à La Baule a fait du chemin chez nos voisins et les fédérations britanniques et italiennes l'ont inscrites à leur programme avec Newmarket en juin et Pérugia en septembre. La Belgique et l'Allemagne devrait être de la partie en 2005. Le rendez-vous de Newmarket fief de la famille Maktoum pour l'entraînement de ses galopeurs d'hippodrome sera particulièrement intéressant car le profil de l'épreuve sur d'excellents sols et avec très peu de dénivelées permettra de tester les chevaux aptes à soutenir un rythme supérieur à 20km/h. Les organisateurs français ne seront pas oubliés pour autant par les candidats à la sélection avec tout d'abord l'échéance du championnat de France disputé le 3e week-end de juin à Monpazier, tandis que le mythique raid de Florac recevra les meilleurs cavaliers mondiaux dans le cadre d'un Master FEI le 3 juillet. Au total 26 CEI aux quatre coins de la France attendent les amateurs d'endurance. De quoi déjà regarder vers 2005 car après le championnat du monde seniors en janvier, les regards resteront tournés vers le Moyen Orient avec le Mondial des Jeunes à Bahreïn, tandis que l'Europe reviendra à l'honneur l'été avec les championnats d'Europe en Angleterre mais aussi les Jeux Méditerranéens où l'endurance fera son entrée en Espagne près d'Almeria.