Dominique D’Esmé remporte la Coupe de France de dressage
dimanche 11 décembre 2005

salon5-dressage-esme rp
Dominique d'Esmé et Roi de Coeur GFD

A l’issue de la dernière étape de la Coupe de France RLM, Dominique D’Esmé a conforté son avance sur les autres et s’offre ainsi deux victoires puisqu’elle remporte la RLM et par là même, la Coupe de France de dressage.

Comme hier lors du Grand Prix, Alain Francqueville s’est chargé d’expliquer au public du Salon du Cheval les difficultés de cette épreuve et les mouvements de dressage les plus difficiles en se basant sur la prestation non notée de la jeune Camille Judet-Chéret âgée de 16 ans associé à Warkantos sous les yeux de sa mère Isabelle Judet qui présidait le jury. Puis, les 9 concurrents se sont succédé sur le carré de dressage installé dans le Hall 6 pour une reprise de leur composition en musique. A l’issue de l’épreuve, le trio de tête est toujours le même toutefois dans un ordre différent. Dominique D’Esmé a surpassé, sous les acclamations du public, l’ensemble des concurrents avec un Roi de Cœur GFD parfaitement synchronisé avec la musique en particulier le passage avec les notes des Lacs du Connemara. Elle s’octroie la victoire avec la note de 72.25 % et remporte donc la RLM et la Coupe de France de dressage. Pierre Subileau, 3ème du classement de la Coupe de France avant les épreuves de Paris, finit à la 2ème place et Catherine Henriquet, alors 2ème du classement provisoire complète le podium avec le lusitanien Carinho des Noés aux allures relevées. Aux pieds du podium, on retrouve Serge Cantin et Actif du Fresne qui finit là sa carrière à la Garde Républicaine et réalisait sa dernière compétition de dressage avant de partir à la retraite.