En groupe
mardi 05 juin 2007

Touzaint-France
Thierry Touzaint à Sydney - Ph. P. Costabadie

Dans sa lettre du 4 juin, la FFE publie la liste des Groupes I dans chacune des disciplines olympiques. Si la liste du concours complet est très fournie, celles du CSO et du dressage sont plus resserrées.

Approuvées par le DTN Pascal Dubois, ces listes peuvent faire figure de « longue liste » à 3 mois environ des championnats d’Europe. En dressage, Alain Francqueville a pour l’instant retenu 5 couples : Julia Chevanne / Calimucho, Dominique d’Esmé Gerbaud / Roi de Cœur GFD, Hubert Perring / Diabolo St Maurice, Karen Tebar / Falada M et Odile Van Doorn / Parodie VD Wateringhoeve. On retrouve donc les mêmes que dans les sélections et pré-sélections d’Aix la Chapelle hormis (pour l’instant ?) Constance Menard et Lianca.

En CSO en revanche seuls les étalons nationaux First de Launay (avec Florian Angot) et Flipper d’Elle (avec Laurent Goffinet ) figurent toujours et sont désormais accompagnés de la « qualiteuse » génération des chevaux de 11 ans : Ilostra Dark (Eugénie Angot), Ideal de la Loge (Roger Yves Bost), Toulon (Hubert Bourdy), Iasco Mouche (Robert Breul) Ionesco de Brekka (Olivier Guillon), Itot du Château (Michel Hécart). Les benjamins de la liste sont aussi bien pour le cavalier que le cheval, Kevin Staut (27 ans) et Kraque Boom Bois Margot (9 ans).

En concours complet, Thierry Touzaint a retenu 11 cavaliers pour 13 chevaux. En effet s’il peut toujours compter sur les couples expérimentés des dernières échéances, les résultats des derniers concours lui permettent de retenir d’autres noms. Ainsi aux côtés de Adde / Haston d’Elpegere, Boiteau / Expo du Moulin, Teulère / Espoir de la Mare Ecolit, Dhennin / Ismene du temple, Touzaint / Galan de Sauvagère, Scherer / Fairfax, apparaissent désormais Laghouag / Havenir d’Azac, Leroux / Fidji de Magne Mili, Lyard / Jolly Hope de Treille, Vigeanel avec le revenant Coronado Prior, Viricel avec le jeune Kelvar, 9 ans tout comme Tatchou qui intégre la liste avec Nicolas Touzaint tandis que Rodolphe Scherer peut aussi compter sur Iman du Golfe.

Photos d'archive par Scoopdyga, Les Garennes et Claude Bigeon