Fabuleux duel Pessoa-Fuchs
jeudi 01 janvier 1970

vérone-pessoa-lianos
Rodrigo Pessoa et Lianos Gandini © Ph. www.fieracavalli.com

Le CSI-W de Vérone s'est conclu par un magnifique Grand Prix, qualificatif pour la Coupe du monde de saut avec un barrage à vous couper le souffle, où Rodrigo Pessoa et Markus Fuchs se sont surpassés. Michel Robert bon 5e avec Olympia, Edouard Coupérie 8e avec Pro Pilot II.

Ce grand-prix était d'autant mieux fréquenté (neuf cavaliers du Top-10, dont cinq avec leur cheval de tête) qu'il était particulièrement bien doté (125'000 euros, 50% de plus que la dotation réglementaire).Le fantastique duel entre le Brésilien, No 2 mondial, et le Suisse, No 3 mondial, a tourné à l'avantage du premier, pour 23 centièmes. Une paille! Quant au No 1, Ludger Beerbaum, il n'a pas réussi à suivre la cadence infernale de ses deux grands rivaux. Montant Goldfever, son meilleur cheval en palais, victorieux du Top-10 l'an passé à Genève, l'Allemand a commis deux fautes, sur les deux derniers, se contentant du 10e rang. Plutôt inhabituel pour lui...

Il faut dire que Rodrigo Pessoa avait placé la barre très haut en tournant au plus court, avec la souplesse, la légèreté et l'harmonie qu'on lui connaît. Du grand art. Et son bon vieux Lianos Gandini (16 ans) avait donné sa belle foulée et son coeur, comblant à la fois son cavalier, désormais 2e du circuit Coupe du monde derrière Thomas Velin, et son propriétaire italien, l'ex-médaillé olympique Vittorio Orlandi.Beerbaum ne fut pas le seul à se casser les dents en voulant aller chercher le Brésilien. Nieberg, 6e, fit la faute sur le dernier avec Giorgio, et van der Schans, 7e, ne réédita pas son sans-faute non plus, lui qui avait été "repêché" par le jury in extremis (un homme de piste avait gêné Corland VDL Broere en ratissant trop près du no 2...Ehning inquiéta certes Pessoa en virevoltant entre les sauts avec For Pleasure, mais, comme à Aarhus, il se contenta finalement du 3e rang.

Légende photo: Rodrigo Pessoa et Lianos Gandini - Ph. www.fieracavlli.com

Fuchs, lui, fit trembler le Brésilien, car il était en avance après la combinaison. Il soigna alors un peu trop son tournant pour aller chercher l'ultime oxer, placé le dos à la sortie. Il manqua 23 centièmes à Tinka's Boy pour s'imposer mais l'étalon a retrouvé toute sa force physique et mentale. Les Mondiaux de Jerez sont oubliés!Pessoa avait déjà gagné une épreuve avec Bianca d'Amaury Gandini, Markus Fuchs une autre avec Granie 5: les cracks, c'était eux !

Légende photo: Markus Fuchs et Tinka's Boy - Ph. www.fieracavlli.com

Michel Robert signa deux beaux tours sans-faute, propres, coulants et précis, comme à son habitude, avec Olympia. La jument sauta même mieux au barrage qu'à l'initial, s'assurant la 5e place, derrière la bonne Havinia L. P. de Govoni. Une faute au barrage, sur le dernier, relégua hélas Edouard Coupérie au 8e rang. Son dernier virage n'était pas idéal, mais Coupérie a fait grosse impression avec Pro-Pilot II, déjà bon 5e le vendredi, dans la Pré-qualificative Coupe du monde. Seule déception, l'abandon d'Hervé Godignon, à la quatrième faute d'un Calypso d'Herbiers Ecolit un peu "hors-sujet" ce jour-là. Sur les 38 concurrents, 13 étaient au barrage: un tiers. Et les Français en avaient... deux sur trois, de quoi satisfaire donc Jean-Maurice Bonneau, très actif dans les coulisses

L'entraîneur national était présent aussi au paddock du CSIOP, dans l'autre halle, où les "p'tits Français" ont manqué leur Coupe des Nations (6es), malgré un double sans-faute de Marie Mabille et Espoir de la Bigne, déjà 1ers l'avant-veille, mais réussi de bonnes choses auparavant, outre la victoire de Marie. Charlotte Roblin s'est placée 3e avec Gazelle des Telier, Loren Bolcato et Alice Chambaud se sont classées. Les Allemandes ont enlevé le Prix des Nations et, dans le GP, une Allemande et une Irlandaise précédaient la petite Suissesse Oriane Kleiner sur l'étalon Heliot de Blonde (7 ans), déniché en France, et presqu'aussi convoité que le merveilleux Dexter Leam Pondi, le "Milton des CSIOP"...

Légende photo: Marie Mabille et Espoir de la Bigne à Lamotte Beuvron - Ph. PSV

Du CSI-W, on retiendra encore la 4e place d'Edouard Coupérie sur For de la Hardière dans une épreuve en deux phases, dans laquelle Michel Robert et Olympia étaient 7ème, Hervé Godignon et Fandzi de St Paul 8ème, la 9e place de Robert toujours, mais avec Galet d'Auzay, qui a également bien tourné dans la pré-qualificative CM (une faute). En revanche, avec Million, Robert était 7e et... 1er non-classé dans l'épreuve aux points. Dans la Puissance, la victoire fut partagée par les Transalpins Valerio Sozzi (Abacco V) et Piergiorgio Bucci (Quick) , sur 210 cm. Ce CSI-W s'est déroulé dans de bonnes conditions (c'était la 2e fois qu'il accueillait une étape Coupe du monde) et la Fieracavalli a attiré plus d'exposants et de visiteurs que jamais. Quel succès! Et dire que c'était la 104e édition... Cette manifestation n'a évidemment plus grand chose à voir avec la foire aux chevaux des débuts, elle est devenue hautement commerciale et technologique, mais elle conserve son cachet. Et Vérone est une ville sublime, surtout sous le soleil de novembre.

1. Rodrigo Pessoa BRE Lianos Gandini 0/0 (33,28)2. Markus Fuchs SUI Tinka's Boy 0/0 (33,51)3. Marcus Ehning ALL For Pleasure 0/0 (33,87)4. Gianni Govoni ITA Havinia L. P. 0/0 (35,10)5. Michel Robert FRA Olympia 0/0 (37,98)6. Lars Nieberg ALL Giorgio 0/4 (33,12)7. Wout Jan v. d. Schans HOL Corland VDL Broere 0/4 (35,98)8. Edouard Coupérie FRA Pro Pilot II 0/4 (38,75)9. Kim Kristensen DAN Lanzelot 0/8 (33,00)10.Ludger Beerbaum ALL Goldfever 0/8 (33,37)13 cavaliers au barrage, 38 en lice

1. Thomas Velin DAN 38 pts2. Rodrigo Pessoa BRE 37 pts3. Jos Lansink BEL 30 pts Marcus Ehning ALL 30 pts5. Ludger Beerbaum ALL 27 pts6. Meredith M. Beerbaum ALL 25 pts7. Gianni Govoni ITA 23 pts8. Sören von Rönne ALL 21 pts Toni Hassmann ALL 21 pts10.Katie Prudent FRA 17 pts Markus Fuchs SUI 17 ptsPuis les autres Français:15.Michel Robert FRA 12 pts24.Edouard Coupérie FRA 9 pts