Fantastique parcours de Nicolas Touzaint à Badminton
samedi 03 mai 2008

badminton8-cross-touzaint-hildago
Nicolas Touzaint et Hildago de l'Ile - Ph. Guillaume Grégoire

Cela faisait longtemps que les Français n’avaient pas brillé à Badminton. Quatre au départ, quatre à l’arrivée, avec évidemment la place de leader pour Nicolas Touzaint et Hildago de l’Ile. Une victoire finale d’un Français serait une première dans les annales de Badminton.

Les favoris ont connu des fortunes diverses, et seulement deux couples rentraient dans le temps de 11’15 : Polly Stockton/Tom Quigley, 23e au dressage et qui remonte à la 3e place, et Georgie Davies avec l’anglo arabe Fachoudette (cheval français auparavant monté par Jean Teulère et Frédéric de Romblay), dont c’est le premier Badminton, qui passe de la 31e à 5e place. Le leader au dressage, Andrew Hoy, était éliminé pour la chute de Moon Fleet sur le n°5, et Pippa Funnell abandonnait après être tombée d’Ensign sur le même obstacle. Elimination également de Clayton Fredericks après deux refus de Nullabor sur le N°15, et de Ruth Edge qui tombaitdans le gué avec Muschamp Impala. Il restait malgré tout deux sérieux concurrents après le parcours de Nicolas, Mary King qui par précipitation chutait sur l’avant-dernier obstacle (la seule), totalisant 132,3 points à l’arrivée, et William Fox-Pitt essuyait un refus avec Tamarillo, qu’il est venu qualifier pour les Jeux, à cinq obstacles de la fin (le seul également à cet endroit) et se classe 22e. Deux erreurs que n’aura pas commisesNicolas Touzaint. « J’ai laissé souffler Hildago à la 8e minute parce que je le sentais fatigué , expliquait-il. J’ai préféré l’option de prendre du temps, mais de pouvoir finir sans incident. Je suis très content du cheval, il a très bien sauté. Reste maintenant la visite vétérinaire, même si, a priori, il va très bien… et le saut d’obstacles, qui n’est pas sa spécialité. » Une course bien gérée, qui lui donne la 1re place, mais à seulement 1,4 de Lucy Wiegersma. Sur les 58 couples restant en lice pour l’hippique, les Français font une belle remontée. Rodolphe Scherer et Fairfax passent de la 57e place à la 20e, et Bruno Bouvier qui était avant-dernier effectue avec Harry un magnifique parcours fluide et se classe 28e, la plus belle remontée avec Dan Jocelyn/Silence (78e à la 27e). Quant à Pierre-Marie Dubois et Ira d’Islea, après un sursis sur le n°3, dû certainement à son manque d’expérience à ce niveau, et un refus sur le n°19, réalise une très bonne fin de parcours et termine 35e. Quelques statistiques- 78 partants (seulement 2 retraits avant le cross, au lieu d'un tiers l'an dernier).- 58 terminent le cross : 74 %, soit les trois quart des couples- 2 seulement dans le maxi, et pas parmi les meilleurs du dressage, - 30 sans incident avec du temps : 38 %, .- 2 chutes de cheval seulement (dont une dans l'eau), pour les 2 premiers du classement !!! Moins qu'à Lexington, pour le double de partants.- 12 chutes de cavalier : 15 %, dont 4 AustraliensUne seule brève intervention des médecins, pour l'ex-rockeuse Dee Kennedy, qui a "touché le fond" au Quarry. Dernière ligne droite demain avec la visite vétérinaire à 9h (heure anglaise). Puis début du saut d’obstacles à 11h pour les vingt moins bien classés, et reprise à 14h.

     Interview de Pierre-Marie Dubois

     Interview de Rodolphe Scherer

     Interview de Bruno Bouvier

     Interview de Nicolas Touzaint