Frank Lance et Malik de Penarie
mercredi 20 août 2003

landivisiau2003-podium
de gauche à droite : Jean Noël Lafaure, Frank Lance, Awang Kamaruddin et Fabrice Creignou - Ph. Patrick Le Floc'h

Un parcours plus équilibré et une météo favorable n'auront pas donné à l'épreuve de Landivisiau le succès mérité. La course n'a rassemblé que 28 partants sur ses 200 km.

Et ce n'est pas tant l'éloignement géographique du Finistère qui est en cause mais plutôt la programmation au printemps (alors que le calendrier 2003 était arrêté depuis septembre 2002) d'une nouvelle course à Lacanau, 2 jours après l'épreuve bretonne. Comme c'est la course du "sélectionneur" de l'équipe de France, on comprend le choix des cavaliers !!! Les championnats de France des jeunes ce week end et le CEI*** de Compiègne le 31 août y perdront aussi des concurrents.

Légende photo: de gauche à droite : Jean Noël Lafaure, Frank Lance, Awang Kamaruddin et Fabrice Creignou

Sur le papier, la course était très ouverte : pas de vraies têtes d'affiche à l'exception de Piacenza, vice championne de France avec Virginie Simon ou Douarec 4e à Montcuq l'an dernier sur la même distance sous la selle d'André Coriou. Mais ces chevaux avaient un objectif modeste : celui de qualifier sur un CEI*** leurs cavaliers du Barhein.

Pour la première journée les cavaliers se confrontaient aux Monts d'Arrée, la partie la plus ardue du circuit. Et assez vite le Malais Awang Kamaruddin prendra la tête de la course avec son cheval australien Bara Park Bastien.Derrière lui un petit groupe pointera à une dizaine de minutes à la fin de la première journée : Frank Lance / malik de Pénarie, Sophie Arnaud / Io, Jean Noël Lafaure / Gori et Frabrice Creignou / Qattar et Jacques Baron / Asmer (le couple sera éliminé au contrôle vétérinaire).

Deuxième journée plus roulante, vers la mer. Il restait 17 concurrents en course la veille, mais, au contrôle vétérinaire avant le départ, quatre chevaux ne seront pas aptes à repartir dont Io, le cheval de Sophie Arnaud. Le trio Lance - Lafaure - Creignou ne laissera pas filer vers la victoire le Malais Kamaruddin, parti 10 minutes devant eux (les départs sont à handicap le 2e jour en fonction des écarts du 1er jour).Ils le rattraperont sans trop forcer avant la fin de la deuxième étape. Et la troisième et dernière boucle sera soutenue en tête mais sans essais réels d'échappée. Les quatre chevaux sont visiblement de même niveau.

L'explication finale se fera sur l'hippodrome de Landivisiau. Fabrice Creignou lance Qattar qui sera débordé dans la dernière courbe. La bagarre aura finalement lieu entre Malik et Gori et tournera à l'avantage du premier : Malik de Pénarie donne à Frank Lance sa 2e victoire en CEI. Jean Noël Lafaure prend une deuxième place devant Awang Kamaruddin et Fabrice Creignou.

 

1 LANCE FRANK MALIK DE PENARIE FRA 15,8862 LAFAURE JEAN NOEL GORI FRA 15,8853 Kamaruddin Awang Bara Park Bastien MAS 15,8854 CREIGNOU FABRICE QATTAR FRA 15,8855 VEYSSIERE ANDRE DJAREK LOTOIS FRA 14,7796 BALLER HENRI GWENGOLO FRA 14,3117 Zulkefli Saari Iskhan du Mazet MAS 13,2298 Taher Youssif Douarec BAR 12,6949 Hamad al murelai Diaf de Bozouls BAR 12,646

Photos Patrick Le Floc'hwww.france-endurance.com