Grégory Wathelet -Yves Lauwers, divorce à la belge
mardi 06 septembre 2005

wathelet-lauwers
Grégory Wathelet et Yves Lauwers - Ph. Cosinus Prod

Décidément ça bouge dans les grandes écuries belges ! Après le départ d’Edouard Mathet de chez Léon Melchior, c’est Grégory Wathelet qui vient de quitter en plein succès celle d’ Yves Lauwers (Haras des Hayettes dans l’Eure).

Début septembre Grégory Wathelet qui accumulait victoires et classements depuis le début de l’année confirmait les rumeurs circulant : ‘’ Quelques jours après Hickstead Yves Lauwers m’a retiré ses chevaux sans vraiment que j’ai d’explication. Il donne un prétexte financier qui ne me parait pas sérieux, d’autant plus que certains chevaux ont fait l’objet de grosses propositions. ‘’ Avec une vision des choses logiquement différente, Yves Lauwers confirmait bien que le désaccord portait sur les conditions financières de leur collaboration : ‘’Grégory Wathelet est un excellent cavalier auquel je ne reproche rien techniquement mais nous avions un contrat de 3 ans que je voulais renégocier car il me coûtait beaucoup trop cher, 300 000 € par an. Avec mes chevaux il est devenu 30e mondial et je pense que je l’ai assez sponsorisé ! J’ai eu des propositions de cavaliers prêts à payer pour monter mes chevaux, et c’est ainsi avec Michael Whitaker chez qui j’ai mis 7 chevaux. Il fait travailler le fils de Jeff Billington qui va venir monter mes jeunes chevaux en Belgique ’’ . On devrait voir les chevaux de tête de l’écurie Lauwers avec Michael Whitaker lors de la finale Super ligue Samsung de Barcelone. Pour Grégory Wathelet, il faut maintenant repartir presque à zéro, il lui reste 3 chevaux pouvant tourner en CSI dont Jarum du Val Tibermont, déjà vainqueur lors du CSI W de Malines. Le cavalier souhaitait prendre un peu de temps pour étudier les propositions qui peuvent lui être faites.