Hola et Olé !
mercredi 11 septembre 2002

jerez-co-robe
Ph. jerez2002weg.com

A tout point de vue, la cérémonie d’ouverture des quatrième Jeux Equestres Mondiaux fut exceptionnelle. Le spectacle, l’assistance et l’ambiance.

Le spectacle découpé en quatre partie (le sport, le cheval espagnol, Jerez et la fiesta) consista en une succession de tableaux originaux, colorés, vivants. La partie consacrée aux chevaux espagnols avec notamment les reprises typiques « la Garocha » et « la Yeguada del Hierro del Bocado » mais aussi les prestations des écuyers de l’Académie d’Art Equestre d’Andalousie, le défilé d’attelage, le tout accompagné de centaines d’Andalouses en robe multicolores traditionnelles généraient une ambiance et une gaieté jamais vue en pareille circonstance (Stockholm 90, La Haye 94 et Rome 98).

En clair la finesse et la richesse de la mise en scène de Manuel Coronado spécialiste de ce genre de spectacle (Cérémonie d’ouverture des mondiaux d’athlétisme de Séville en 99, producteur des spectacles d’avant match du Real Madrid ou du FC Barcelone) garantissaient l’émotion.

Plus de 22 OOO cœurs vibrèrent à l’unisson (la cérémonie se déroula à guichet fermé) et des frémissements de « hola » parcoururent les tribunes. Le Roi Juan Carlos en personne déclara les Jeux ouverts vers19.30 prouvant ainsi l’attachement que l’Espagne portait à cette manifestation qui promettait dès les premières heures d’être un succès.

Tout le dossier Jerez