Jardy: les sélections
samedi 06 septembre 2003

jardy-clerc
Patrice Clerc - ph. Claude Bigeon

A treize jours du début des hostilités, ASO (Amaury sport organisation) a présenté à la presse ce premier rendez-vous équestre dans lequel cette société spécialisée dans l’organisation de gros événements sportifs (Tour de France, Dakar, Open de France de golf….) s’est investie.

C’est une première pour Patrice Clerc et son staff qui entrent ainsi dans le monde équestre par la grande porte. Du 17 au 21 septembre, le Haras de Jardy accueillera le championnat du monde d’attelage à deux chevaux et un CSI****. Le 4 septembre, cinq obstacles sur les huit du marathon étaient achevés hormis la décoration. Mais, c’est sûr tout sera prêt le jour j. Orchestrées par le chef de piste de Jerez, les épreuves d’attelage (marathon et maniabilité uniquement) hormis le dressage bien sûr (reprise imposée) seront réparties dans le parc de Jardy et les bois de Fausses Reposes. Jacques Tamalet, l’entraîneur national d’attelage a arrêté sa liste. Les trois principaux meneurs tricolores seront Pierre Jung, Frédéric Bousquet et François Dutilloy. Six autres participeront en individuels parmi les sept suivant : Gérard Dupont, Eve Cadi Verna, Franck Evrard Bruneel, François Evrard, Benoit Chevalier, Patricia Thiriez et Giovanni Guerra. Il y aura de la concurrence à Jardy avec la présence du numéro un mondial, le Hollandais Ben Gosschalk, le meneur à suivre parmi les 66 présents représentant 23 nations. Les Français auront leur carte à jouer à domicile, mais il faut faire face aux grosses nations comme la Hollande, la Hongrie, l’Allemagne et l’Autriche.

Du côté du CSI****, **** le plateau sera de qualité avec la confirmation de la présence du numéro un mondial, le Suisse Markus Fusch et de Rodrigo Pessoa. Jean-Maurice Bonneau avait transmis la veille sa sélection presque bouclée : Reynald Angot, Eric Navet, Jacques Bonnet, Hubert Bourdy, Julien Epaillard, Dominique Mascella- Robert, Edouard Mathé, Jean-Marc Nicolas, Edouard Coupérie. Un cavalier reste à définir entre Florian Angot, Robert Breul et Patrice Delaveau.