Jean-Lou Bigot et Derby de Longueval remettent ça !
dimanche 07 août 2005

saumur2005-cce-podium
Jean-Lou Bigot, Nicolas Touzaint et Didier Dhennin - Ph. cavadeos

11 ans après, Jean-Lou Bigot remporte un nouveau titre de Champion de France à Saumur : « je suis fier de ma performance » a-t-il déclaré ému mais sans prétention à la remise des prix.

Dès le dressage les scores serrés laissaient présager une belle lutte entre les meilleurs couples français. L’écuyer du Cadre Noir de Saumur, Didier Dhennin prenait la tête avec Ismène du Temple devant Nicolas Touzaint, 2ème avec Joker d’Helby et 3ème avec Hildago de l’Ile et Jean Lou Bigot 4ème avec Derby de Longueval. Suivaient des concurrents sérieux Arnaud Boiteau / Expo du Moulin, Bérénice Villoing / Djina etc…. Le cross qui a démarré à 7h30 samedi matin, (pour cause de planning chargé avec le championnat d’Europe Junior et le CCI*) sur l’hippodrome de Verrie n’a pas occasionné de grosses fautes malgré plusieurs difficultés dont, en début de tour, les n° 4 et 5 (une grosse table et à angle droit une barrière blanche). C’est donc le CSO qui allait les départager. Sur un tour délicat avec en particulier une dernière ligne très fautive composée d’un triple (oxer-vertical-oxer) en sortie de tournant puis d’un vertical, Gilles Viricel signait deux tours sans faute avec Caprice de la Cour Mili et Blakring Mili imité par Eric Vigeanel / Coronado Prior et Bérénice Villoing / Djina. Nicolas, enregistrait une faute d’Hildago tout comme Arnaud et Expo du Moulin et le suspense durait pour la victoire de l’étape comme pour celle du championnat. Avant dernier à s’élancer, Jean-Lou Bigot gratifia le public d’un tour sans pénalité. Après lui Didier Dhennin a eu un peu de mal à trouver le train au début et met une barre à terre sur le n°2. Il termine néanmoins second de cette dernière étape : « je suis très satisfait d’Ismène, elle progresse à chaque concours » Vainqueur de l’étape, Jean-Lou l’est aussi du Championnat : « j’ai eu de la réussite ces derniers temps et il en faut pour battre un champion comme Nicolas Touzaint. J’ai la chance d’avoir un cheval haut de gamme qui remporte un second titre de champion de France avec un second cavalier (premier titre obtenu avec Amélie Billard en 2003) »Quant à Nicolas, s’il regrettait sa barre et sa deuxième place il pouvait se réjouir du bon comportement de son jeune Joker d’Helby qui courrait là sa première 1A .