L’Allemagne leader incontestable
vendredi 19 mai 2006

aix2005-micheals-shutterfly
Meredith Michaels Beerbaum et Shutterfly - Ph. Dirk Caremans

Première grosse épreuve du CSIO sur le terrain d’Aix-la-Chapelle qui accueillera les JEM fin août, la Coupe des nations a permis à certains couples de tester l’envergure de ce terrain extraordinaire qui mérite bien son surnom de Mecque des sports équestres. ITV de Michel Robert

Entourée de nouvelles tribunes et occupée en son centre par l’arène de dressage qui accueillera ce week-end la RLM du dimanche, la grande piste d’Aix a débuté sa sélection par l’entremise du chef de piste Franck Rothenberger qui officiera aussi cet été. Des cotes à la mesure du lieu culminant entre 1m50 et 1m60. Pas de quoi prendre le temps d’un parcours d’entraînement, même si le tracé était plus fluide qu’à La Baule. D’entrée de jeu, les Allemands ont montré leur suprématie en terminant la première manche avec zéro au compteur. Dernier couple inscrit, Marcus Ehning et Gitania ne prirent même pas le départ, Ludger Beerbaum/L’Espoir, Christian Ahlmann/Cöster, Meredith Michaels-Beerbaum/Shutterfly ayant réalisé une démonstration sans faute.Allemagne (0), Etats-Unis (4), Grande-Bretagne (7), puis 4e à égalité à 8 points, la Suède et la France, on retrouve ensuite la Suisse (10), les Pays-Bas (13) puis l’Irlande en dernière position (17).

Les Français sortent tous de piste avec 4 ou 8 points hormis Michel Robert et Galet d’Auzay qui réalisent un nouveau parcours sans faute après leur superbe prestation de La Baule. Premier à entrer en piste pour la France, Eric Levallois et Diamant de Semilly prennent 4 points sur le vertical Gut rouge. Laurent Goffinet et Flipper d’Elle HN à 8 points (dernier du triple et oxer Samsung) ne compteront pas pour cette première manche. Troisième couple à partir Hervé Godignon et Obélix s’appliquent et sortent de piste à 4 points (sur le deuxième élément du triple). Après les averses de la première manche, le vent nettoiera le ciel de toute pluie gênante. La deuxième sera globalement plus délicate pour les couples sélectionnés par Jean-Maurice Bonneau, même s’ils sont tous dans le temps sur la première manche. Eric Levallois/Diamant de Sémilly Ecolit réalise un nouveau parcours dans le rythme et prend 4 points sur l’entrée de triple montrant à qui voulait que le couple est capable de dérouler un parcours techniquement intéressant. Laurent Goffinet et Flipper d’Elle HN se ressaisissent avec 4 points sur le vertical numéro 2 Mercedes. Pas très performants à La Baule, Hervé Godignon et Obélix faisaient partie des couples que l’entraîneur national voulait revoir sur une grosse échéance. Le couple s’applique et sort de piste sans faute, mais avec un peu de temps dépassé. Partis en dernier, Michel Robert et Galet d’Auzay totalisent trop de fautes, sur le mur, le triple et l’oxer Warsteiner. 12 points plus du temps, le score est lourd (14 points) mais ne comptera pas pour la deuxième manche. Le score total est tour de même trop conséquent avec 17 points et fait redescendre les tricolores à la sixième place. De leur côté, les Allemands poursuivent leur cavalier seul et caracolent en tête avec 4 points au total des deux manches. Ils devancent au classement global les Etats-Unis (8 points), la Grande-Bretagne (11 points), la Suisse (15 points), la Suède (16 points), la France (17 points), l’Irlande (21 points) puis les Pays-Bas (29 points). Présentée un peu comme une répétition des Jeux équestres mondiaux, cette étape allemande de la Samsung Super Ligue confirme les équipes déjà prêtes. A l’issue de cette deuxième étape, le classement provisoire est donc le suivant : 1 Allemagne (20 pts), 2 Etats-Unis (14 pts), 3 Suisse (7,5 pts), 4 France (7 pts), 4ex Grande-Bretagne (7 pts), 6 Pays Bas (4 pts), 7 Suède (3,5 pts), 8 Irlande (2 pts).

     Interview de Michel Robert

Résultats de la Coupe des NationsPhotos de Meredith Michaels Beerbaum et d'Eric Levallois dans la Coupe des Nations par Dirk Caremans