L'équipe Suisse voit s'envoler deux autres piliers
jeudi 10 février 2005

Après Barbeau dont les quatres chevaux ont été vendus, c'est autour d'un autre membre de l'équipe de Suisse, Steve Guerdat de voir ses deux bonnes juments le quitter.

Début février, Steve Guerdat a donc vu lui filer entre les mains ses deux montures de tête, âgées de 9 ans, Olympic, sa compagne aux JO d’Athènes, et Orchidee, gagnante du GP de Vejer et brillante en Coupe du monde. Toutes deux ont été vendues par Jan Tops à Leon Melchior. La première est promise à Judy-Ann Melchior, la jeune fille (18 ans) du fameux éleveur hollandais, la seconde à Edouard Mathé, le jeune Français qui remplace Lansink à Zangersheide.

Photo: Steve Guerdat et Olympic aux JO d'Athènes - Ph. Cosinus Prod

A Bordeaux, Steve Guerdat s’interdisait pourtant tout état d’âme : " c’est ainsi, je le savais en venant monter pour Jan Tops, nos chevaux sont à vendre et je ne peux rien y faire. Je fais du reste confiance à Jan pour me confier de bons chevaux ". Un statut de jockey, ou de pilote, en quelque sorte. Campus, le bon gris du Saoudien Bahamdam est ainsi revenu aux Pays-Bas fin janvier et le Jurassien compte aussi beaucoup sur son prometteur étalon S. F. Jus de Fontaines, un fils de l’olympique Jus de Pomme. Il n’est pas exclu non plus qu’il puisse temporairement monter un crack (Pialotta ou Chatwin ?), au travail avec lui à Valkenswaard, en ce mois de février, même s’il n’entend pas en parler. " Rien n’est prévu, on verra bien, mais ces cracks-là sont destinés au commerce. C’est ainsi, je suis engagé et payé pour ça ". Ainsi est devenu le sport de haut niveau.

Photo: Steve Guerdat et Orchidee à Genève - Ph. Cosinus Prod