L’heure du verdict sonne!
mercredi 08 octobre 2008

grand national logo 2008
grand national logo 2008

Voilà toute une saison que les écuries engagées dans le Grand National se livrent une belle bagarre. Après le complet, l’heure des finales à sonner pour le CSO et le dressage.

Le combat annoncé samedi à l’est de l’Ile de France, sur la base régionale de plein air et de loisir de Jablines promet d’être rude entre les 10 écuries en lice. Il va falloir se battre pour remporter les 7 000 euros supplémentaires à la dotation de l’épreuve (et à la prime grand national de l’étape) attribués à l’écurie vainqueur de ce challenge du Grand National. Après une première bataille à Jardy et une deuxième à Auvers, l’écurie Kineton Passier composée de Julia Chevanne et Rémy Issartel sort leader. Il faut dire que la cavalière en selle sur son fidèle Calimucho, a bien attaqué en remportant les deux grands Prix de ces étapes. Deux victoires à 12 points, l’écurie compte désormais 24 points. Un bon score mais qui ne permet pas à ces derniers de baisser leur garde. Pour remporter le challenge, il faudra faire un podium lors de l’étape de Jablines ! L’écurie Puy du Fou pourrait contre-attaquer. Composée de Carlos et Isabelle Pinto, elle cumule 20 points grâce aux deuxième et troisième places de Carlos dans les étapes précédentes. A noter également, la participation de Marc Boblet, pour l’écurie Bockmann avec Sara Magnusson, sa coéquipière. Il sera en selle sur Olivier. Sylvie Corellou, Jean Philippe Siat ou Dominique d’Esmé seront également présents. L’épreuve s’annonce belle pour couronner ce challenge.

Pour sa 76ème édition, le Cossé Brissac organisé par l’Etrier de Paris entre dans le challenge Grand National. Pendant trois jours, les cavaliers s’affronteront dans l’une des huit épreuves programmées, et tenteront de remporter le Grand Prix Pro élite, dernière étape du challenge, dimanche après midi. Patrice Delaveau a d’ores et déjà engagé Mistinguete Normandie 2014, Charlene Homond, Jumpy de Kreisker, Julien Epaillard, Labbrador de Brekka et Saporo. Le récent champion de France, Stephan Lafouge sera également présent avec Gabelou des Ores, Clémence Laborde aussi avec Up’s Downs Vanden Bandem. Mais, « alea jacta est », le podium du challenge est désormais connu. Après les 10 étapes, l’écurie Eric Navet/Olivier Guillon est assurée de la victoire grâce aux 76 points cumulés. Il faut dire que le cavalier d’Hym d’Isigny Lassergut et de Kiwi du Fraigneau se classait dans le trio gagnant lors de 6 étapes sur les 9 déjà courues. Rappelons qu’il remportait l’étape de Chantilly, qu’il classait ses deux chevaux à la deuxième et quatrième place lors de l’étape de Cluny, qu’il prenait la deuxième place de Jardy, Sainte-Mère-Eglise, Surgères….

 

Sur la deuxième place, avec 54 points obtenue grâce à une victoire à Ste Mère Eglise et Cluny, l’Ecurie Briotet Moselle composée de Simon Delestre et Fabrice Dumartin est assurée d’un podium. Mais il faudra se méfier de l’écurie GPA (Philippe Rozier/Edouard Couperie) qui les talonne avec 50 points. Eric Navet/Kiwi du Fraigneau et son coéquipier Olivier Guillon/Lord de Theize et Lord des Hayettes seront sur la ligne de départ dans le Grand Prix. Tout comme, Simon Delestre, couteau entre les dents, qui s’élancera avec trois cartouches : Mélodie Ardente, Oda I et Couletto. Il devra faire mieux que Philippe Rozier avec My Fair Lady et Légende de B’Neville et que Edouard Couperie/Kartoon de Breve pour conserver sa deuxième place. L’’écurie GPA relève le défi….