La France prend le large !
lundi 11 août 2003

hermon-ephebe OH
Christian Hermon et Ephebe For Ever - Ph. Cosinus Prod

A Dublin, les tricolores se sont imposés avec aisance signant ainsi une 3e victoire sur six étapes !

C’est une victoire comme on les aime, nette, claire et sans bavure. A l’instar de celles de La Baule et Rome, le pilier de l’équipe, en l’occurrence Michel Hécart/Quilano de Kalvarie à Dublin, n’aura même pas eu à repartir en seconde manche. Il faut dire qu’en amorçant ce deuxième passage les Français avaient un confort comptable et psychologique, les sans-faute de trois équipiers - Florian Angot/First de Launay HN, Christian Hermon/Ephèbe For Ever et Michel Hécart/Quilano de Kalvarie – permettaient d’effacer la petite faute du jeune premier de la formation, Laurent Goffinet/Flipper d’Elle HN. A égalité avec les Hollandais, nos frenchies repartaient ainsi sur un score vierge, soit avec une faute de marge sur les Anglais et trois sur les Belges. Notre ouvreur, Florian Angot relancera les débats en laissant deux fautes derrière lui. Pour sa part, son homologue hollandais, Marc Houtzager/Jacomar engrangera lui 10 points, quand le pilier Anglais Nick Skelton/Arko III se limitait à une faute. La bataille fût intense, mais là encore la solidarité de notre équipe, pourtant inédite, a joué.

Laurent Goffinet et Flipper d’Elle HN corrigeront leur erreur de la première manche avant que Christian Hermon/Ephèbe For Ever signe l’un des trois doubles sans-faute de l’épreuve avec, Jos Lansink/Cumano Z AK, et Robert Smith/Mr Springfield. Mais les efforts de ces deux derniers seront vains, avec déjà deux fautes au compteur la belle performance du Belge ne permettait que de gommer les 10 points de son acolyte Stanny van Paesschnen/Ohio vd Paddenborre Biagrico, pour prendre une honorable 5e place, idem pour l’Anglais qui rachetait les trois fautes de Michaël Whitaker/Fleur Z pour préserver la 2e position à 9 points… notons que sans le point de temps dépassé de William Funnell (le mari de Pippa !) et Amber du Montois Cortaflex, la victoire se serait jouer au barrage. Cette domination face au temps est d’autant plus satisfaisante qu’il s’agit d’ordinaire de notre point faible !

La France prend donc le large en tête de la Super Ligue Samsung avec désormais 6 points d’avance sur l’Irlande et 14 points sur les Anglais bien accrochés à la 3e place, soit à 10 points de l’Allemagne.

Tous les résultats de Dublin