La Grande Muraille n’est plus un obstacle !
jeudi 30 août 2007

Chinois 2
Groupe JJ Boisson Ph: Les Garennes

Du 15 au 24 août, une délégation chinoise a sillonné la région des Pays de la Loire avec deux étapes importante: le Lion d’Angers et Saumur. Notre savoir-faire va probablement s’exporter pour les Jeux chinois de 2009.

Sous l’impulsion du Conseil Régional et plus particulièrement de son élu Alain Bentaha, le périple chinois a fait deux étapes à l’Ecole Nationales d’ Equitation de Saumur avec deux groupes différents. Ces visites faisaient suite à la mission interrégionale qui a été menée, début mai, en Chine et plus particulièrement dans la province de Shan-Dong avec l’aide technique de l’UNIC. Jacques Thiolat directeur de l’ENE faisait partie du voyage. Tel un juste retour des choses, Songlin Zhang et Weicheng Li étaient accueillis le 17 août à l’ ENE par Eric Leclerc. Très intéressés par les différentes formations dispensées à l’ENE, ils ont posés beaucoup de questions sur l’éventuelle venue de leurs cavaliers pour préparer les Jeux Chinois en 2009 (qui n’ont rien à voir avec les Jeux Olympiques) ou les Jeux Asiatiques de 2010. La médaille d’or des cavaliers du Qatar après un an de stage à Saumur est une référence qui séduit les chinois. Un accord semble en bonne voie pour que cinq cavaliers viennent en perfectionnement en Pays de Loire. Une délégation française ira en septembre, sur place, pour conforter leur sélection. Jean-Yves Camenen originaire d’Ancenis et aujourd’hui directeur de l’UNIC a su leur rappeler que les élevages régionaux produisent des chevaux de qualité. Le problème de la remonte chinoise est d’actualité. Ceci explique leur passage le vendredi 17 août à St Christophe de Ligneron, puis à Malville et aux Ecuries d’Ellipse. Le samedi, ils étaient au CSI de Surgères (Charentes) et le dimanche au National Pro 1 des Bouleries près du Mans chez Philippe Rossi. Le programme enchaînait dès le lundi au centre d’entraînement de Senonnes-Pouancé avant d’aller aux courses de Châteaubriant. La journée du mardi 21 août faisait partie des temps forts avec la présentation du Haras National de l’Isle-Briand au Lion d’Angers.

 

Le Mondial du Lion est un produit qui peut s’exporter. Les magnifiques obstacles du cross ont séduits Zou et Wang chargés d'organiser la partie équestre des jeux chinois. Malgré la concurrence active des Allemands et des Britanniques, la France semble bien placée pour conquérir ce marché. Philippe Foucher résume l’esprit des pourparlers: "Des gens du Lion d’Angers iraient en Chine construire les parcours de cross, et en échange, nos partenaires s’engagent à acheter des chevaux ici. C’est du donnant-donnant". Le jeudi 23 août, Jing Zou, président de l’organisation des Jeux, et son adjoint Wang Xiushan étaient reçu par Jacques Thiolat : "Nous sommes dans un processus qui devrait aboutir à un accord portant sur la préparation des cavaliers chinois. Cela peut déboucher aussi sur des services d’ingénierie avec d’autres partenaires des Pays de la Loire". Rien n’est encore fait pour un éventuel déplacement du Cadre Noir en Chine en 2009. On parle beaucoup des Jeux Chinois inaugurés par une reprise des écuyers du Cadre Noir mais il reste bon nombre de problèmes à résoudre tel le plan sanitaire. Alain Bentaha en est un farouche défenseur :"Faire inaugurer les Jeux Chinois de 2009 par le Cadre Noir n’est pas une idée utopique"…Affaire à suivre.

Retrouvez toutes les photos de l'évènement sur le site: www.photos-lesgarennes.com