La voltige fait salle comble
dimanche 07 décembre 2008

vorberg
Kaï Vorberg - Ph. Scoopdyga

Les tribunes du hall 4 étaient combles au salon du cheval de Paris samedi après-midi, à l’occasion des premiers Masters internationaux de voltige.

Douze individuels et trois équipes, parmi lesquels les meilleurs mondiaux, étaient au départ de cette compétition / spectacle.

Cette compétition au format un peu spécial, puisqu’il ne compte que deux libres (pas d’imposés, ni de programmes techniques) était la première du genre en France, après plusieurs tentatives à succès lors de CSI allemands. Ces derniers étaient d’ailleurs présents parmi les partants, dont Kai Vorberg, champion du monde et d’Europe. Il s’impose logiquement avec son fidèle Picasso dans cette première manche. Il voltigeait sur une chanson interprétée par lui-même et a offert un vrai « show » au public. Kai Vorberg était également membre de l’équipe qu’il coach en temps normal, en remplacement d’un autre voltigeur, et à l’applaudimètre, cette équipe allemande de Köln remporte un franc succès avec son libre de très haut niveau et superbement exécuté. Chez les femmes, la Britannique Joanne Eccles prend la tête de la compétition avec à la clé, pour elle aussi, un franc succès auprès du public.

Du côté des Français, on découvrait deux jeunes recrues du Pôle France, Marion Lemaure/Courage, qui a eu du mal à faire face au stress et Vincent Heannel qui voltigeait pour la première fois sur Romario d’Oo, et dans ce cas, c’est le cheval qui n’a pas su faire face à la pression. Anne-Sophie Musset Agnus blessée il y a un mois à la colonne vertébrale, voltigeait sur son 2e cheval, Kilkady d’Heurteloup, un peu stressé par l’ambiance au départ, mais vite calmé. Malgré un déséquilibre sur un debout face arrière la jeune femme produit certains bons éléments. Sarah d’Auriol qui faisait équipe, comme au championnat de France, avec Manoir de Cavilly et Yannick Kersulec, a également impressionné le public avec de grosses difficultés. La jeune voltigeuse, domiciliée aux Etats-Unis, devrait faire l’acquisition très bientôt d’un cheval qui restera en France et qui lui permettra d’avoir une monture pour les échéances internationales des saisons à venir. Chez les hommes, Ivan Nousse/Carlos, Rémy Hombecq/Romario d’Oo et jacques Ferrari/Galopin de la Vigne étaient en piste mais n’ont pu rivaliser avec Vorberg et le Suisse Patric Looser.

Dimanche, tous ces voltigeurs seront de nouveaux en piste à 14h pour la deuxième manche de ce superbe concours.

Photo d'archive