Le Mondial d’endurance se prépare
jeudi 30 décembre 2004

President's Cup 2004
President's Cup 2004.Ph.Raphaël Maïga

Le 27 janvier les cavaliers d’endurance s’élanceront à l’assaut des sables du désert de l’émirat de Dubaï pour conquérir le titre Mondial. En attendant cette échéance qui s’annonce grandiose, la saison bat son plein près des rives du golfe persique.

Dés mi-novembre la saison d’endurance s’ouvre aux Emirats Arabes Unis jusqu’à fin février. Quelques semaines après le Mondial, La President Cup richement dotée sera une belle occasion de revanche pour ceux qui auront raté l’échéance du 27 janvier. Plusieurs écuries européennes ont pris leur cartier d’hiver dans la corne de la péninsule arabique.C’est le cas notamment de Stéphane Chazel et Jean-Philippe Francès, présent avec 5 chevaux dont les classés sur des CEI *** Héra de la Crouz et Fazur du Bruguet. Ces deux cavaliers ont participé le 15 décembre à un CEI ** terminant respectivement aux 10 et 15e places. Sunny Demedy qui travaille avec l’écurie Warsan Stable de la famille princière d’Abu Dhabi pointait au 9e rang de cette épreuve avec Miss Dancer.

Le lendemain un CEI *** servait de répétition à l’échéance internationale qui se tiendra sur ce site créé de toute pièce dans le désert. L’aire de contrôle vétérinaire engazonnée y fait une belle tâche verte ! Ce CEI a surtout servi aux cavaliers émiratis de test pour l’échéance de fin janvier. Il est remporté par Yousef Ahmed al Biousi montant Al Barak à la moyenne de 20,30 km/h. La 2e place revient à un autre émirati Ali Mohamed al Muhari sur un ancien cheval de l’écurie de Philippe Tomas, Horsik de Grezette.

Un peu plus au nord dans le golfe, le royaume de Bahrain s’intéresse aussi à l’endurance. L’île sera le théâtre du prochain Mondial des Jeunes en décembre 2005. Dans cette perspective un CEI ** Jeunes Cavalier s’est déroulé le 9 décembre. Cette épreuve a été l’occasion pour le lotois François Kerboul président de l’association organisatrice du CEI ** de Catus de signé un partenariat avec la fédération équestre royale de Bahrain. Le Bahrain-Catus Ride qui se déroulera le 9 juillet prochain au nord du département du Lot sera donc soutenu financièrement par Bahrain qui s’engage dans une politique de promotion de la discipline. François Kerboul qui est le concepteur du système de chronométrage électronique ATRM 4 mis en œuvre avec la société DSV a aussi pu profiter de la présence de membres influents de la FEI pour présenter cette importante innovation technologique qui témoigne du savoir faire français.

L’équipe de France s’envolera pour les Emirats Arabes unis à la fin de la première semaine de janvier. Avant le départ depuis Amsterdam, un rassemblement à Compiègne sera l’occasion d’une dernière séance de galop. Après la séance de travail sur l’hippodrome de Toulouse du 22 décembre, Pierre Cazes était confiant dans la forme des chevaux sélectionnés.

Les 6 sélectionnés sont : Simon Bellot/Douar, Emilie Lambert/ Gourbi, Barbara Lissarague/Georgat, Raphaël Muller/ Al’Koum, Virginie Simon/Piacenza et Philippe Tomas/Electra. Sunny Demedy dont la jument Haoussa Larzac est déjà sur place occupera le poste de remplaçant.