Les Championnat du monde universitaire au pays du soleil levant
mercredi 08 décembre 2004

Championnats du monde universitaire
Ph.www.sport-u.com

Trois étudiants : Maud Bruckert, Benjamin Negron et Fabien Nizard, de 3 établissements différents : Pôle léonard de Vinci, Staps Montpellier et Insa Lyon représentaient la France lors de ces championnats organisés cette année en Asie. Dépaysement assuré pour l’ensemble de l’équipe.

Dimanche se sont déroulées l'ensemble des demi-finales et finales en dressage et saut d'obstacles, ainsi qu’un relais de l'amitié réservé aux remplaçants.

Dressage : Le face à face autrichien, irlandaisLa journée a commencé par le dressage où malheureusement aucun de nos Français n’étaient qualifiés. Autrichien et Irlandais se sont donc opposés et c'est contre toute attente que l'Irlandais s’est imposé.

Saut d'obstacles : La tradition françaiseAu départ de la finale, toute la pression reposait sur les épaules de Fabien, susceptible de décrocher une médaille. Il s'en est fallu de très peu malheureusement. L'irlandais passe en premier et réalise un joli sans faute qui laissait toutefois toutes ses chances à notre cavalier grâce à un temps non exceptionnel. Fabulous Fab entre en piste. L'émotion est à son comble. Les obstacles sont franchis sans accroche et le chrono annonce même en milieu de parcours deux secondes d'avance sur le temps de l'irlandais. Malheureusement comme c’est souvent le cas, Fabien faute sur la dernière difficulté et fait une barre sur le dernier obstacle. Difficile d’accepter mais tout n'était pas perdu. Une médaille de bronze était encore possible mais manque de chance l'écart entre les deux autres demi-finaliste n’a pas joué en faveur de Fabien. Le chocolat remplace le bronze et un chocolat d'autant plus amer qu'il n'y avait pas d'écart significatif de niveau entre les quatre demi-finalistes.

Une médaille en chocolat, ce n’est pas si mal !Toutefois cette quatrième place s'inscrit comme la meilleure performance jamais obtenue par un cavalier français lors des précédentes éditions de ce championnat du monde universitaire.

Un relais franco-japonais réussiLe camp français s’est tout de même consolé avec la brillante seconde place de Maud dans le relais franco-japonais créé pour l'occasion. Malheureusement cette victoire n’est pas récompensée par une médaille d'argent ....qui aurait pourtant été la bienvenue.

D'ores et déjà le rendez vous est pris pour La Rochelle en juin 2006.