Les classements mondiaux à fin avril
vendredi 09 mai 2008

meredith michaels
Meredith Michaels Beerbaum - Ph. Scoodyga

Récente triomphatrice de la Coupe du monde Rolex FEI de saut à Göteborg, Meredith Michaels Beerbaum conforte logiquement sa 1ère place aux Rolex Rankings parus le 6 mai au soir.

L'Allemande devance désormais l'Irlandaise Jessica Kürten, excellente aussi à Göteborg (mais sous la menace de deux mois de suspension pour l'affaire de La Baule 2007, même si un recours au TAS est hautement probable) et le Néerlandais Albert Zoer, pourtant catastrophique à Göteborg. Le Suisse Markus Fuchs, handicapé par son dos depuis cinq semaines, recule au 4e rang (-2), il devance tout de même les Allemands Beerbaum et Ahlmann. Pas de changement dans le Top-10. Michel Robert, le meilleur Français, conserve son 17e rang. On sait qu'il n'a pas pu souffler la 2e place attribuée aux Européens de l'Ouest (deux, c'est trop peu!) pour les JO à Jos Lansink (12e) et à la Belgique. Dur, dur! Julien Epaillard, 30e (-1), est le 2e français, devant Roger-Yves Bost, 41e (-5), Eugénie Angot, 48e (+1), Olivier Guillon, 50e (-4), Michel Hécart, 52e (-5), et Kevin Staut, 62e (-4). Après, il faut sauter au 83e rang (-1) pour trouver Florian Angot, qui n'a guère pu compter sur First de Launay HN durant la saison hivernale.

En dressage, pas de changements! Anky van Grunsven et IPS Salinero mènent toujours la danse, devant Isabell Werth, à la fois 2e avec Satchmo 78 et 3e avec Warum Nicht FRH. Ces trois couples sont assez proches et sur la barre des 2000 pts. Suivent la Néerlandaise Imke Schellekens-Bartels, 4e avec Sunrise Hunter Douglas, l'Allemande d'Aix-la-Chapelle Nadine Capellmann, 5e avec Elvis VA et la Suissesse Silvia Iklé, 6e avec Salieri CH. Aucune rotation dans le Top-10. Le seul changement notoire, c'est la nouvelle progression de Karen Tebar et Falada M, qui sautent du 28e au 17e rang. La Française est même dans le Top-15 au niveau des cavaliers (ières), certains ayant plusieurs chevaux au classement. Ayant enfin 8 classements à compter, Karen Tebar retrouve un placement conforme à... son rang. Julia Chevanne-Gimel et Calimucho s'améliorent aussi, passant du 55e au 49e rang, tout comme Hubert Perring et Diabolo St Maurice, 60e en avril, 51es en mai. La perspective des JO (2 ou 3 places pour la France leur donnent des ailes! Constance Ménard Laboute est 91e (+ 6) avec Lianca,

Début mai, le Néo-Zélandais Andrew Nicholson était toujours en tête des HSBC Rankings, le classement mondial de complet, qu'il menait déjà fin 2007. Il était toutefois talonné par le néo-Américain Philip Dutton (ex AUS), revenu à 2 pts de lui (471 contre 473) suite à sa belle victoire au Rolex Kentucky, fin avril. Le Britannique William Fox-Pitt pointait au 3e rang, mais Nicolas Touzaint, 4e avec 416 pts, bénéficiera en juin des fruits de sa victoire à Badminton et suivant ce qui se passe à Saumur et ailleurs, un bouleversement du classement est possible. Cédric Lyard suivait au 41e rang et Jean Teulère pointait au 44e rang, juste devant la Suissesse Tiziana Realini, remontée de la 77e à la 45e place suite à sa victoire dans le 3 étoiles de Bialy Bor (qui faisait suite à un autre succès à ce niveau-là à Barroca d'Alva). Voilà qui ouvre la porte des JO à la petite Suissesse, étudiante en agronomie de 24 ans, et à son bon "Gamour CH". Suivaient, côté français, Rodolphe Scherer, 58e, Karim Florent Laghouag, 77e, et Eric Vigeanel, 97e.