Les espoirs et les seniors à Compiègne
jeudi 31 mai 2007

Couplant, et c'est unique en France, du saut d'obstacles et de l'endurance, Compiègne accueille espoirs et seniors sur ses officiels de France.

Des Juniors (18 ans et moins) et des Jeunes cavaliers (21 ans et moins) défendront leurs chances en jumping en vue d’une préparation et d’une sélection pour les prochains championnats d’Europe qui se tiendront, en France, à Auvers en Normandie, 25-29 juillet.115 cavaliers, 200 chevaux et 14 nations : tels sont les chiffres des engagés dans les treize épreuves du Jumping International Officiel de France espoirs (CSIO J-YR).Compiègne s’inscrit dans une tournée européenne de compétitionssimilaires : en Hollande à Wierden et à Aach, en Allemagne, le week-end suivant le CSIO J/YR Compiègne.Des équipes venues du Nord pointent leur nez pour la première fois dans cette compétition devenue au fil des ans un rendez-vous incontournable en Europe : le Luxembourg (J), la Norvège (YR) et la Suède (J+YR). On souligne aussi la première apparition de cavaliers engagés sous couleurs de pays de l’Europe de l’Est : la Hongrie (Henri Kovacs en juniors) et la Pologne (Julia Zawada en jeunes cavaliers). Une preuve s’il en fallait de l’ouverture et lamondialisation de l’équitation. Pour ces jeunes venus de l’Est, ce sera une première confrontation face à des cavaliers expérimentés et capés : le champion d’Europe juniors en titre, le Britannique William Whitaker, prendra le départ de la compétition en abordant la catégorie supérieure, celle des jeunes cavaliers. Deux français parmi les juniors qui avaient décroché la médaille d’argent par équipes seront présents : le Picard Emeric George et le Parisien Igor Kawiak. Marcel Delestre, l’entraîneur national des deux équipes de France, comme ses homologues des autres nations, aura deux épreuves majeures pour tester ses troupes : l’épreuve par équipes le vendredi, et le Grand Prix individuel, le dimanche.Le samedi, jour de l’endurance, trois épreuves intermédiaires sont auprogramme de 9h à 16h, en attendant de voir les marathoniens débarquer sur le terrain d’honneur pour couper le fil de l’arrivée … après 160 kilomètres de course.

De la Belgique au Pakistan en passant par les pays du Moyen-Orient, et même l’Afrique avec un représentant Algérien, ce sont près de 60 couples qui prendront le départ des 160 kms courus le samedi 2 juin. Un marathon couru en six boucles de 20 à 30 kms avec haltes de repos obligatoires de 40 minutes au village de la course, et contrôles vétérinaires vigilants.Cette épreuve internationale de niveau 3 *** sera préparatoire en vue des prochains championnats d’Europe disputés au Portugal à Barroca d’Alva, le 8 septembre prochain.Le Concours d’Endurance International Officiel seniors (CEIO) français se tient pour la première fois à Compiègne. Cette compétition unique au calendrier annuel d’une nation pourrait trouver au stade du Grand Parc et dans les forêts avoisinantes, sa terre d’accueil et s’y enraciner au fil des ans. En cela, il viendrait conforter Compiègne comme place forte de l’endurance en France après avoir fidélisé le championnat du monde desjeunes chevaux (7 et 8 ans), 26 août.Le plateau des engagés est très satisfaisant compte tenu de la concurrence européenne à cette époque de l’année : CEIO en Italie à Gubbio le 26 mai, et CEIO en Belgique à Mont le Soie, le week-end suivant (9 juin) le CEIO de Compiègne.Le départ de ce marathon équestre se fera depuis l’hippodrome samedi matin à 6 heures. L’arrivée est prévue au stade du Grand Parc vers 18 heures. Les 5 contrôles vétérinaires se tiendront sur la carrière en sable du Grand Parc, juste à côté du terrain d’honneur où évolueront les chevaux de jumping.

Sur place :- entrée gratuite,- buvette,- restaurant,- village exposants,- tribune couverte.

Horaires :- Jumping, tous les jours de 9h à 18h- Endurance : vendredi après-midi, visite vétérinaire préalable ouverte au public, samedi, départ 6h de l’hippodrome, arrivée attendue vers 18h au Grand Parc, et toute la journée sur la carrière en sable du Grand Parc, contrôles vétérinaires et zone de paddocks.