Magali Delgado bientôt au Canada
jeudi 01 janvier 1970

delgao-dao
Magali Delgado et Dao de Courenne - Ph. PSV Jean Morel

Cavalière de spectacle, Magali avait fait sensation l'année passée en sortant pour la première fois en Grand Prix de dressage lors du national Pro 1 de Saint Lô. En juin, elle quittera la France pour s'envoler au Canada ou elle restera trois ans.

Avec elle, nous avons fait le tour de ce compte à rebours très chargé !

Présents à "Cheval Passion" en Avignon, cet ultime salon a été pour le couple Delgado-Pignon une des dernières occasions de présenter leurs chevaux aux gens du Sud qui les apprécient tant. C'est que, pour eux et leurs chevaux, le compte à rebours est déjà entamé. En juin, le couple s'envolera pour le Canada pour une durée de trois ans.Dès ce mois de Février, tous deux vont gagner leur nouvelle contrée une quinzaine de jours même si Magali espère pouvoir entrer un peu plus tôt pour préparer Dao de Courenne pour Saint Lô, dernière échéance sportive nationale possible dans leur calendrier très serré, mais elle n'y participera pas si elle estime que le cheval n’est pas être prêt.En mars, elle sera en Allemagne au salon Equitana pour participer au spectacle du "Top show" en surtout au Grand Prix Baroque qu'elle avait remporté avec son même Dao voici deux ans. Ils rentreront ensuite par la Suisse pour animer un stage. Jusqu'au mois d'avril, le couple aura quelques jours pour souffler avant d'embarquer, par lots, les chevaux pour les airs par lesquels ils gagneront le Canada. Ceux qui ne seront pas partis feront une étape en Suisse en mai pour un spectacle, et de retour à l'Ile-sur-la-Sorgue, les derniers chevaux gouteront à leur tour à l'avion, ce qui ne va pas sans mal pour Magali qui n'est jamais rassurée de savoir tout ce petit monde dans les airs: "ces chevaux ne nous ont jamais quitté ! Un de nous deux fera le vol avec eux pour les tranquilliser et les réceptionner là-bas."

Photo: Magali Delgado et Dao de Courenne au Salon du Cheval 2002 - Ph. PSV Jean Morel

En juin, le couple prendra définitivement ses marques outre-atlantique. A peine arrivés, ils se mettront en quête de chevaux et de voltigeurs pour étoffer leurs nouveaux numéros et organiseront des répétitions en comité restreint pour tester leur spectacle. A la fois cavaliers et formateurs, ils auront sous leur responsabilité trente-cinq chevaux, voire dix de plus si cela fonctionne bien.En septembre, leur premier spectacle sera donné au nord de Montréal. Et après six mois passés au Canada, ils attaqueront les USA "dans leur lancée" comme le dit joliment Magali !Mais la compétition dans tout cela ? "J'ai fait ajouter une clause à mon contrat. Nous allons chercher une autre personne pour faire "Le miroir" avec Estelle, ce qui me permettra de me libérer pour sortir en compétition là-bas, afin de gagner encore de l'expérience et ce sera une ouverture fabuleuse pour l'élevage. De toute façon, le producteur est très ouvert, pour lui c’est aussi une manière de faire connaître le spectacle" explique Magali qui, nous l'espérons, ne nous laissera pas sans nouvelles de leur épopée Américaine.

Photo: Magali Delgado en spectacle à Bercy - Ph. Cosinus Prod