Markus Merschformann domine à Mechelen
jeudi 01 janvier 1970

Paris-Guillon-Bamboula
Olivier Guillon et Bamboula du Thot à Paris Ph P.Costabadie

Si Olivier Guillon remporte avec Banboula du Thot la dernière épreuve de Mechelen, la puissance, cette étape belge aura été dominée par l’allemand Markus Merschformann, vainqueur du Grand Prix Coupe du monde et du Grand prix Carlsberg avec Carmirez B et du petit Grand Prix avec Collin.

L’allemand fait donc preuve d’une remarquable régularité après sa troisième place à Londres et sa deuxième place à Genève qui lui permettent aujourd’hui de pointer à la deuxième place avec 53 points du classement Coupe du Monde de la ligue d’Europe de l’ouest. Le leadership est toujours détenu par le brésilien Rodrigo Pessoa avec 58 points. Compatriote de Markus, Sören Von Rönne, associé à Cantaro, réalise également une bonne opération, en prenant la deuxième place du GP . En glanant ainsi 15 points, il remonte à la 9ème place du classement général. Sören se classe aussi 2ème du Grand Prix CarlsbergLe barrage du Grand Prix Coupe du Monde avait réuni 8 concurrents dont quatre réalisèrent le double sans-faute. Markus Merschformann, fut donc le plus rapide en 43,13 devant Sören Von Rönne (44’34). Derrière ce doublé allemand, on trouve à la troisième place le local Marc van Djick avec Verelst goliath, puis l’irlandaise Jessica Kürten avec Paavo N. Hubert Bourdy n’accèdera pas au barrage, pour une faute d’Eve des Etisses. Il termine donc au rand des 9ème ex-aequo ce qui lui permet d’obtenir 3 petits points dans le classement Coupe du Monde. Olivier Guillon et Baladine du mesnil n’ont pas participé à l’épreuve.

L’épreuve Sires of the World a vu la victoire du tenant du titre, le Kwpn High Valley Z, monté par Jos Lansink devant le BWP, Quasimodo van de Molendreef (photo), sous la selle française de David Jobertie.

A noter également dans le CSI-C, que la marseillaise a rententi en honneur de Roger-Yves Bost vainqueur de la British Wax Cup avec un fils de Paladin des Ifs, haladin de Blondel.