Mention spéciale aux français à Manerbio
lundi 15 septembre 2008

manerbio8-duponchel
Laura Duponchel

Pas de faits exceptionnels pour le clan français dans la course au podium du Mondial de Reining à Manerbio mais une nette progression au cœur d’une équipe qui a tenu bon de bout en bout et dont la jeune Laura Duponchel a fait valoir sa ténacité.

Rappelons que l’équipe avait été sélectionnée en plusieurs étapes et en dernier lieu avec l’assentiment d’Alain Soucasse lors du concours de Givrins pour Laura Duponchel et Jean-Pierre Arrot. Cette initiative est récompensée aujourd’hui. Les deux cavaliers ont réalisé leur meilleure prestation de l’année alors que Laura et Chic Sail Dream obtiennent la meilleure note (215) pour les bleus. « La partie n’était pas gagnée d’avance, mais je sentais mon cheval bien dans sa peau depuis l’arrivée à Manerbio » explique Laura, passionnée par la discipline depuis l’enfance et qui, aujourd’hui y consacre son quotidien. « Le pattern de l’épreuve est difficile dont une entrée avec un stop puis un enchaînement de spins ». Par la suite, dans la succession de petits et grands cercles là où certains ont vu s’envoler des points, Chic Sail Dream est resté très stable. « En effet, il a assuré dans les changements de pied où l’on entre à grande vitesse pour ensuite réduire la cadence sur le petit cercle. Le tout s’est déroulé sans heurt » affirme Laura. Les scores de la jeune française laissent en effet apparaître un bilan positif de la part des cinq juges par rapport au seuil initial de 70 points. « J’aurais pu grignoter un peu plus dans les spins. Chic a un peu manqué d’amplitude peut-être un peu trop calme dans ces figures qui demandent tant de force ». Globalement le clan français a fait bonne figure et inscrit ici une prestation très honorable. Le staff fédéral et Guy Duponchel appréciaient les efforts réalisés « C’est le mieux depuis longtemps avec cette septième place au général » affirmait l’entraîneur national. « Avec une équipe plus modeste, nous obtenons de meilleurs résultats que ceux réalisés lors de l’échéance des JM à Aix la Chapelle. L’analyse nous conforte du bien fondé du travail entrepris et qui doit perdurer pour l’avenir ».

La barre était placée très haute puisqu’il fallait obtenir au minimum 216 points pour prétendre à une place dans la finale individuelle. Par équipe, alors que l’on attendait les Etats-Unis, leader dans l’univers Reining, c’est l’Italie qui touche le nirvana ! « Notre équipe se sent bien dans son rôle de première équipe mondiale » affirmait Dario Carmignani, l’un des protagonistes de la victoire et par ailleurs médaille d’argent en individuel. « Nous avons un groupe formidable de chevaux et de cavaliers et notre travail commun porte ses fruits ». Pourtant, lors de la finale, ce sont les Etats-Unis qui restent majoritairement maître du jeu sur le podium par le biais de l’excellente prestation de Jordan Larson, médaille d’or et de son coéquipier Graig Schmersal qui accroche le bronze.