Nouveau triomphe de Jessica et Libertina
lundi 26 janvier 2009

zurich8-kurten-libertina
Jessica Kürten et Libertina © Kit Houghton/FEI

Jessica Kürten et sa géniale Libertina, deux dames de caractère, triomphent dans le GP Coupe du monde Rolex FEI de Zurich, sept jours après Leipzig: quelle série! Le Finlandais Forsten 2e. Les Français loin du compte

Pendant vingt ans, le GP final de Zurich se refusait aux dames, mais ce n'est plus vrai du tout! L'an passé, pour le jubilé du concours, Edwina Alexander (6e cette fois avec Late Night) avait rompu l'hégémonie masculine, et ce dimanche, ce sont deux dames, Jessica Kürten et Libertina, qui ont triomphé dans ce qui était le tout premier rendez-vous de Zurich avec la Coupe du monde Rolex FEI. L'Irlandaise est ensuite partie pour Lausanne et les bords du Léman, fêter cela avec Lady Georgina Forbes, propriétaire de sa merveille!

Comme à Leipzig, voici une semaine, personne n'a pu barrer la route de la victoire à Jessica Kürten et à sa géniale jument, qui forment un duo à la fois terriblement harmonieux et combatif. La cavalière irlandaise est intelligente, volontaire et Castle Forbes Libertina, une fille du seigneur Libero H, est encore plus bagarreuse qu'elle! Au barrage, elles surclassèrent les débats. Il faut dire qu'hormis le Finlandais Mikael Forsten, 2e avec Isaac du Jonquet, son excellent fils de Laeken, personne ne joua l'audace. Les uns (Ehning, 3e, Lansink, 4e) voulaient d'abord assurer le sans-faute et des points en vue de la finale de Las Vegas, les autres ne se sentaient pas en mesure de régater. Il eût tout de même été cocasse que l'outsider Forsten s'imposât. Ce d'autant qu'il avait gagné son seul GP Coupe du monde l'an passé pendant Zurich, à Amsterdam. Or l'on sait que les Hollandais ont perdu ce label au profit des Zurichois...Rodrigo Pessoa, 8e avec Rufus, Ludger Beerbaum, 9e avec All Inclusive, ou le vétéran Hugo Simon (66 ans révolus!), 10e, auraient peut-être pu troubler le jeu, mais une faute en début de barrage, leur fit ralentir la cadence. Tout cela allait faire le jeu de la Suissesse Clarissa Crotta, qui avait raisonnablement pris le pari d'assurer avec Westside van M., un fils du prodige Baloubet du Rouet, double sans-faute et 5e.

"Cela ne fait pas deux mois que je monte ce cheval, formé par un Belge qui m'avait déjà vendu "U2" et il aurait été stupide que je prenne des risques", résumait Clarissa Crotta (30 ans). La Tessinoise obtient là le résultat le plus probant de sa carrière et avec "U2", 2e du GP de Vienne, comme avec ce nouveau venu dans ses écuries (désormais basées à Neuendorf chez Melliger), elle peut rêver de Super-Ligue. "Je rêve de monter au CSIO de Rome, même comme 5e".Christina Liebherr avait entamé le barrage de façon déterminée, mais une faute de LB No Mercy sur le gros oxer Rolex no 3, coupa net son élan. Sa 7e place lui permet tout de même de garder de petites chances d'accompagner Steve Guerdat (2e au général, malgré son opération) et Daniel Etter (4e, malgré ses deux fautes hier) à la finale de Las Vegas. En revanche, il ne devrait hélas pas y avoir de Français du tout à Las Vegas. Les trois cavaliers tricolores engagés ici sont passés à côté de leur Grand Prix. Michel Robert a trébuché sur les Nos 1 et 2 avec Mme Pompadour, qui revient à la compétition après une pause. La jument a ensuite très bien sauté: on la retrouvera à 100% de ses moyens à Bordeaux! Philippe Rozier et Julien Epaillard sont sortis de piste avec 13 pts chacun. Fautes sur les nos 1 et 2 aussi pour Loops de Batilly et faute sur le dernier encore: Julien Epaillard a fait un tour de travail. Philippe Rozier était cette fois sans faute jusqu'au double d'oxers no 5, mais il a ensuite commis des fautes avec Randgraaf. Un GP à oublier pour les Tricolores, rendez-vous à Bordeaux, début février!